3615 CODE MY LIFE, Beauté

Ces outrages au maquillage que je commettais à 16 ans

On ne va pas se mentir : avoir 16 ans, c’est l’enfer. L’acné, le lycée, les débordements sentimentaux, la résidence forcée chez le couple parental… Mais le pire du pire reste sans conteste ces faux-pas make-up qu’on assume ensuite très mal à l’âge adulte. Vous êtes sorti avec des étoiles au liner sur la tronche dans les années 2000 ? Cet article vous est cordialement dédié.

Avoir du style en 2006 (oui, c’est moi)

L’oeil Droopy à la Avril Lavigne

Haaa… Avril. La vedette de l’époque à qui tout le monde voulait ressembler. Personnellement, je lui ai rapidement préféré Marilyn Manson et Eths (je n’avais pas forcément bon goût pour autant). Néanmoins, son fameux oeil qui tombe et qui dégouline de khôl faisait tout de même partie de mon look d’adolescente rebelle. Dans son infinie bonté, ma mère m’avait offert une palette de tons gris Clarin’s. Je prenais simplement la teinte la plus foncée et je tartinais, je tartinais jusqu’à ce que l’ensemble soit bien épais et bien noir. Base paupière ? Dégrader ? Couleur de transition ?  Et ouais, on n’avait pas YouTube à l’époque… Toutefois, je ne m’arrêtais pas là, cher lecteur amateur de bon goût. 

smoky eye : expectation VS reality
Expectation VS Reality
Lire la suite « Ces outrages au maquillage que je commettais à 16 ans »
Publicités
Les plus belles tenues de RuPaul
Culture & lifestyle

Les dix plus belles tenues de RuPaul au fil des saisons de Drag race

Vous connaissez RuPaul’s Drag race ? Bien sûr que oui. Sinon je vous bannis et vous incite à rattraper votre retard incessamment sous peu si vous souhaitez récupérer votre droit d’entrée…. Je plaisante ! On pourrait définir RuPaul’s Drag race comme le America’s got talent des drags queens. Chaque semaine, les participantes relèvent des défis et, à la fin de la saison, un jury élit la reine du bal. Jury présidé par RuPaul, superstar américaine du drag. Dont les tenues ne cessent d’époustoufler un peu plus à chaque saison… Florilège subjectif sans autres critères que personnels.

 

Le coup de jus

RuPaul robe rouge saison 1
Saison 1

Je place cette tenue ici par sentiment d’injustice. On s’en est trop souvent moqué. Personnellement, j’aime beaucoup l’esprit ébouriffé façon « doigts dans la prise ». Même la perruque suit. Drôle et audacieux.

 

La cascade de fleurs

RuPaul robe de fleurs saison 2
Saison 2

J’ai failli trépasser devant mon écran face à tant de beauté… Franchement, qui n’aime pas cette robe ?

Lire la suite « Les dix plus belles tenues de RuPaul au fil des saisons de Drag race »

Arrêt Naked Palette Urban Decay
Beauté

Jour de deuil et adieux sincères à la Naked Palette d’Urban Decay

Urban Decay nous a fait part de cette triste nouvelle le 23 août dernier : la Naked Palette ne sera bientôt plus commercialisée. Hommage à une grande dame.

 

 

Mes bien chères soeurs, et bien chers frères, amoureux du maquillage qui wake up for make-up (tmtc),

Nous sommes réunis aujourd’hui pour rendre un dernier hommage à notre bien-aimée Naked Palette, disparue dans la tristesse, mais dans une aura baignée d’amour. Car oui, réjouissez-vous : ses derniers instants ne furent pas douloureux. En effet, jusqu’à son dernier souffle, ses fantastiques poudres de lumière ont vibré dans nos coeurs et l’ont rendue éternellement iconique. Pionnière, basique ultime, nous nous souviendrons d’elle comme de la première palette d’essentiels, adaptée à toutes les carnations et à la pigmentation parfaite. Pour toutes ces vertus, elle vivra à jamais dans nos mémoires.

Urban Decay Naked Palette

Lire la suite « Jour de deuil et adieux sincères à la Naked Palette d’Urban Decay »

no-bra
Culture & lifestyle

Jamais sans mon soutif : pourquoi la tendance #Nobra ne passera pas par mes nibards

Il paraît que la tendance est de laisser son soutien-gorge au placard pour arpenter les trottoirs nénés libres, flottant aux quatre vents #Nobra. Je n’ai rien contre. Mais je ne suis personnellement pas prête de libérer les deux fauves sous mon pull.

 

soutien-gorge
Avouez que c’est particulièrement seyant…

Parce que je suis née un soutien-gorge sur la tête

Le saviez-vous ? Je suis issue d’une longue lignée de… Vendeuses en lingerie. En fait de longue lignée, ma grand-mère était l’heureuse propriétaire d’un magasin de sous-vêtements grande taille. Petite déjà, je parcourais les différents modèles sur les cintres-silhouettes et rêvais de porter cette parure Lise Charmel, ce push-up Lejaby, cette beauté en dentelles siglée Simone Pérèle. Si bien que, plus grande, grâce à la générosité de ma grand-mère, puis de ma marraine qui prit sa suite, je me constituai une collection de somptueux soutien-gorges. « Victime de l’oppresseur ! « , me railleront certains. « Non. Simple amatrice », leur réponds-je.

Simone Pérèle
Dieu, que les soutifs étaient jolis…

Lire la suite « Jamais sans mon soutif : pourquoi la tendance #Nobra ne passera pas par mes nibards »

ginger shot
Culture & lifestyle

Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson

Je cultive une passion pour le gingembre. Alors, quand j’ai eu vent de la tendance Ginger shot, je me suis ruée chez Monoprix pour déguster le fameux sésame. N’étant pas Crésus ni Rockfeller, je n’ai toutefois pu me résoudre à investir dans une cure quotidienne à trois euros le shot. Une seule solution s’offrait à moi : fabriquer le précieux élixir.

 

Aux États-Unis, ça a rué dans les brancards, lorsque la pop star Selena Gomez a révélé ingurgiter tous les matins sa petite dose de gingembre. Commercialisé chez nous par les marques So natural ou Yumi, le Ginger shot se compose, outre de gingembre, de jus de pomme et/ou de ciron. Consommé le matin à jeun, il est censé nous filer une bonne claque dès le réveil, mais aussi nous nettoyer le tube digestif. D’après mes sources, le gingembre aurait également des effets bénéfiques sur les courbatures, le cholestérol, le système respiratoire, les ulcères, l’arthrite, les allergies… Et j’en passe. Selon certaines légendes, il serait aussi aphrodisiaque. Bref, le ginger shot, ça fait du bien par où ça passe.

ginger-shot

Lire la suite « Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson »

vrai-faux-beaute-maquillage
Beauté, Culture & lifestyle

Vrai / faux : 15 idées reçues sur la beauté et le maquillage

Entre les recettes de grands-mères, les légendes urbaines et astuces Youtube, pas évident de démêler le vrai du faux en matière de beauté sur le net. Et si on faisait un récap’ rapide ? Après de nombreuses recherches, j’espère répondre à vos interrogations…

 

1. La crème hydratante empêche le maquillage de se fixer.

VRAI si vous l’appliquez juste avant de vous maquiller. Attendez au moins cinq minutes. Sachez cependant qu’une peau hydratée retient mieux le maquillage. Donc on ne s’en prive pas.

 

vrai-faux-beaute-maquillage

2. Le mascara, on le prend toujours waterproof.

FAUX tout dépend dudit mascara et de vos cils. Personnellement, je n’ai jamais mis de waterproof et aucun accident n’a eu lieu.

 

3. Le rasage rend les poils plus durs et plus noirs.

FAUX vous avez cette impression parce que vous n’avez fait que « couper la tête » de votre poil. Il reprend donc sa pousse depuis son point de départ. Si vous arrachez le germe à l’épilateur ou à la cire, il met plus longtemps à se reconstruire et ensuite, à repousser.

Lire la suite « Vrai / faux : 15 idées reçues sur la beauté et le maquillage »

tendances beauté qui m'insupportent
3615 CODE MY LIFE, Beauté

Ces trois tendances beauté qui m’insupportent

Bien sûr, tout le monde a le droit de suivre la mode. Chacun fait ce qui lui plaît. Néanmoins, certains voudraient nous faire croire que les tendances sont impératives, qu’il est nécessaire de les suivre pour ne pas paraître négligé, has-been ou que sais-je encore. Tout ceci relève du vaste mensonge. La preuve par trois.

 

maquillage sourcils

Se maquiller les sourcils

Voilà bientôt deux ans que les magazines féminins nous rabâchent qu’il est absolument nécessaire de se maquiller les sourcils. Comme ici, où Gala laisse entendre que pour avoir un beau sourcil, il ne faut pas négliger le crayon. Lors de ma dernière épilation au Brow bar de Benefit, l’esthéticienne m’a carrément engueulée parce que je ne me maquillais pas les sourcils, arguant le fait qu’il s’agit « du minimum syndical en terme de maquillage. » Primo, de quoi je me mêle ? Et secundo, il n’existe aucun « minimum syndical » en beauté. Chacun est libre de se maquiller comme il l’entend, voire même de ne pas se maquiller du tout. Personnellement, le maquillage constitue mon petit quart d’heure de plaisir du matin. Mais je peux tout à fait concevoir que certaines n’éprouvent aucun enthousiasme à se maquiller et préfèrent laisser ça aux autres.

Maquillage sourcils
Moi, les sourcils maquillés. J’exagère à peine.

D’autre part, comme de nombreuses filles, j’ai les sourcils longs, épais et bien noirs. Sur une peau très pâle. Alors ajouter du maquillage là-dessus me donne un faux air soit de Frida Kahlo, soit de méchante sorcière Disney. C’est trop, pas du tout naturel et ça ne me va absolument pas. Je me sers éventuellement d’un peu de gel transparent quand mes sourcils se montrent hirsutes, mais rien de plus. Je ne suis pas seule dans ce cas de figure, loin de là ! Le maquillage pour sourcils doit répondre à un besoin et, comme tout maquillage, à une envie. Ma mère, par exemple, perd ses sourcils avec l’âge. Dans ce contexte, Benefit est devenu son meilleur ami. De même pour les personnes aux sourcils trop clairs, peu fournis, qui n’en aiment pas la forme ou qui ont simplement envie qu’ils soient parfaitement dessinés. Chacun voit midi à sa porte. En aucun cas le coup de crayon doit relever de l’obligation.

Lire la suite « Ces trois tendances beauté qui m’insupportent »