mes pires dates
3615 CODE MY LIFE

L’abominable bouffeur de chicken Mc nuggets et autres dates désastreux

Vous le savez, mon dernier date Tinder n’était vraiment pas une réussite. La voix classique des rencontres ordinaires ne m’a pas pour autant permis de rencontrer la perle rare. Bien au contraire. Ci-gît mes pires dates, en l’attente de romances bien plus heureuses….

nuggets poulet

L’abominable bouffeur de chicken Mc nuggets

J’étais à un âge où un date au Mc Do pouvait encore paraître acceptable. Et l’insouciance de ma jeunesse avait alors jeté un voile sur la radinerie de mon charmant prétendant. Mince, grand, élégant, il avait un sourire épatant. De grandes dents blanches, parfaitement alignées. Il était, par ailleurs, un peu plus âgé que moi. En âge ainsi de savoir que le fast-food était tout aussi romantique qu’une paire de chaussettes sales gardée pendant l’amour. Rétrospectivement, j’ai fini par comprendre que sa gentille invitation au palais des graisses saturées tenait plus de l’économie drastique que de la belle attention. Aveugle, je me suis ainsi retrouvée main dans la main avec mon soupirant dans la file d’attente du « restaurant ». Il commande alors un maxi best-of avec six chicken Mc nuggets, une grande frite et une Badoit. Mes souvenirs restent flous concernant mon propre choix de victuailles, mais j’imagine qu’il devait être du même acabit.

Mc donald's nuggets
Bande de cons…
Lire la suite « L’abominable bouffeur de chicken Mc nuggets et autres dates désastreux »
Publicités
Tinder
3615 CODE MY LIFE

Le jour où j’ai découvert que Tinder, ça craint.

Une mauvaise expérience sur Tinder peut tourner à la décrépitude totale. Pourtant, avec un peu de philosophie, on peut devenir un loser magnifique. J’ai fait ce choix et je vous l’explique.

 

Au cas où vous seriez comme ma copine Amélia qui ne sait ni tenir une souris, ni utiliser Instagram – ce qui lui confère un charme indéniable – vous ignorez peut-être ce qu’est Tinder. Cette application  de rencontres repose sur un principe très simple. Elle géolocalise les célibataires alentours et leurs photos apparaissent comme par magie sur votre smartphone. Si un joli minois vous plaît, vous le glissez vers la droite. Au contraire, si vous tombez sur une alliance improbable entre Gollum et Voldemort, vous pourrez toujours jeter sa sale tronche vers la gauche, soit « poubelle ». Simple, cruel et efficace.

Tinder
Là, j’hésite. Sincèrement, je suis troublée.

Lorsque quelqu’un vous balance sur la droite et que, sans même le savoir, vous lui rendez magnifiquement la pareille, il y a « match ». L’application vous autorise alors à chatter directement avec cette personne. Dans mon cas, j’ai très rapidement matché avec un être charmant. Nous nous sommes, en quelques lignes, découvert une passion commune pour David Lynch et les Chesterfields. Nous étions faits l’un pour l’autre, il fallait que l’on se voit. Habituée à sortir dans toute ma folie rock’n’roll, j’ai donc enfilé mon plus joli T-shirt AC/DC et j’ai négligemment passé la main dans mes cheveux. Direction le bar du coin.

Lire la suite « Le jour où j’ai découvert que Tinder, ça craint. »