top 30 choses que je n'aime pas
3615 CODE MY LIFE

Top 30 des trucs que je n’aime pas et dont vous vous foutez royalement

Après tout, c’est mon blog et que je fais c’que j’veux. De toute façon, y’a toujours un crétin pour cliquer sur ce genre de lien. Qu’est-ce que j’y peux ?

 

amour
1. Les histoires d’amour qui finissent mal en général. Parce que c’est trop triste.

2. Les personnes qui n’aiment pas mon chien. Et je suis très sérieuse.

3. Les aquariophiles. Selon la définition de Desproges. Soit les buveurs de vin ou de café coupé à l’eau.

4. Justin Timberlake. Parce qu’il a quitté Britney et que je n’aime pas les histoires d’amour qui finissent mal.

5. Ça vaut aussi pour Johnny Depp.

johnny-depp
Tu peux pleurer, j’m’en fous

Lire la suite « Top 30 des trucs que je n’aime pas et dont vous vous foutez royalement »

Publicités
aliments que tout le monde aime que je ne peux pas avaler
3615 CODE MY LIFE

Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler

Tous les goûts sont dans la nature. Cependant, tout le monde ne se montre pas hyper-hyper tolérant lorsqu’il est question de bons petits plats. Dans mon cas, on me regarde toujours comme une extraterrestre lorsque j’avoue mon aversion pour…

 

chantilly

La chantilly

Qu’il m’arrive de prononcer « chantille » à cause de ma région d’origine. Double raison de me railler. Pour faire simple : j’aime le lait, j’aime la crème, mais très bizarrement, montez-les en mousse avec du sucre et je sens la nausée m’envahir. Je crois que le réel problème vient du fait que je suis plus bec salé que bec sucré. Et la chantilly me donne l’impression d’ingurgiter une grande rasade de sucre pur. Sincèrement, je vis très bien sans. La chantilly ne vient jamais gâcher le véritable goût de ma gaufre à la confiture. Vous devriez essayer.

Lire la suite « Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler »

séries télé
Culture & lifestyle

[Tag] Ces séries qui ont ravi mon cœur (ou pas)

Je suis très branchée Netflix en ce moment. Et puis, je suis tombée sur ce tag consacré aux séries. J’ai alors pensé que ce serait l’occasion de vous faire part de mes goûts en la matière, au cas où ça pourrait en intéresser certains. En même temps, ça me donne le possibilité de taguer ma copine Anna du blog Impressions-en-vracs, parce que j’aime beaucoup l’embêter avec mes questions.

 

séries

La série que tu ne peux absolument pas manquer ?
New-York Unité Spéciale. Je n’ai pas raté un épisode depuis plus de dix ans. Je connais par cœur le pitch introductif : « Dans le système judiciaire, les crimes sexuels sont considérés comme particulièrement monstrueux. À New-York, les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d’une unité d’élite appelée unité spéciale pour les victimes. Voici leurs histoires. TOUM, TOUM ! » Et depuis plus de dix ans, je ressens la même excitation dès les premières notes du générique. Plus le meurtre du jour est tordu, vicieux, pervers, plus je jubile ! Cette série doit ravir la curiosité malsaine qui sommeille en chacun de nous. D’autre part, j’ai toujours pensé que NYUS a énormément contribué à mettre en lumière des sujets rarement abordé dans les autres séries auparavant : le harcèlement sexuel, le sexisme, le sentiment de culpabilité des victimes… Ce qui me pousse à considérer Olivia Benson comme l’une des héroïnes de fiction les plus influentes de notre époque.

New York Unité Spéciale

Lire la suite « [Tag] Ces séries qui ont ravi mon cœur (ou pas) »

Journaliste chômage
3615 CODE MY LIFE

Mes rêves fous de jeune journaliste au chômage

Je viens d’obtenir mon Master de journalisme après cinq ans d’études. Et depuis la fin de mon premier CDD en août, je pointe au chômage. Comme tout le monde, je galère un peu, d’entretiens d’embauche ratés en candidatures spontanées sans réponse. Pas plus bête qu’un autre, je me dis que je finirai bien par trouver. Il n’empêche que parfois, dans ma quête désespérée d’un emploi, je me surprends à rêver l’improbable.

 

Journaliste chômage
Moi, répondant le plus naturellement du monde aux Inrocks

Le coup de fil inespéré du magazine de mes rêves

Je suis réaliste et j’ai la tête sur les épaules. Comme je n’ai encore que trois ans d’expérience dans les médias, je vise petit et je pose beaucoup de candidatures spontanées auprès de magazines, de journaux et de radios un peu méconnus. Néanmoins, qui ne tente rien n’a rien, alors j’alpague aussi de plus grands noms. Et je ne vous dis pas l’excitation que me procure l’envoi d’un CV chez PremièreMadMoviesMadmoiZelle ou Grazia. Même si la raison me rattrape toujours, il m’arrive d’imaginer que mon téléphone sonne, coup de fil d’un numéro inconnu. Là, je décroche et… « Oui, bonjour mademoiselle, c’est Philippe Manœuvre, le mythique rédacteur en chef de Rock’& Folk. J’ai bien reçu votre candidature spontanée et j’aimerais vous offrir un CDI sur un plateau d’argent bardé de homards et de langoustines. Vous pourrez interviewer Bruce Springsteen tous les mois jusqu’à votre retraite. » Puis, j’accepte, tombe dans les pommes et me réveille dans ma propre urine.

Journaliste Chômage
Le visage glorieux du mensonge

En réalité, il n’y a bien que Carrie Bradshaw pour se réveiller un beau matin et recevoir un message de Vogue la suppliant de devenir rédactrice à temps plein. Et ce, alors que la fille n’a fait qu’écrire une rubrique sexo dans un journal inconnu pendant près de dix ans. Le problème, c’est que Carrie Bradshaw n’existe pas. HBO nous a menti de 1998 à 2004. En même temps, comment peut-on croire que cette jeune femme parvient à s’offrir des escarpins Jimmy Choo et dîner tous les soirs à l’extérieur avec un salaire de pigiste ? Tout est de la faute de Carrie. N’empêche, je ne lui en veux pas vraiment. Parce que sans un peu de paillettes et de rêveries, on perdrait tous vite espoir. Les fantasmes nous motivent et nous galvanisent, même si nous avons conscience qu’ils restent des fantasmes. Alors bon, je continue à candidater chez Rockyrama pour entretenir le feu qui m’habite. Même si je ne néglige pas les annonces « Rédacteur/trice web » sur Indeed.

Lire la suite « Mes rêves fous de jeune journaliste au chômage »

3615 CODE MY LIFE, Culture & lifestyle

Mes années lycée en une série, un film et un album

C’est la rentrée. Ma plus jeune cousine vient de passer les portes du lycée, me filant un petit coup de vieux au passage. L’occasion de ressasser les souvenirs d’une époque révolue. D’une adolescence passée, dont on ne se remet jamais vraiment…

 

How I met your mother

How I met your mother

Je suis restée fidèle à HIMYM jusqu’au bout. Devenue culte dès les premiers épisodes, la série s’est par la suite perdue dans les méandres de la surenchère, devenant une parodie d’elle-même. Pourtant, je l’aime d’un bout à l’autre. Parce qu’elle incarne toute une époque à mes yeux et qu’à l’instar d’un producteur devant sa poule aux oeufs d’or, je ne voulais pas voir la magie s’éteindre.

How I met your mother

Lire la suite « Mes années lycée en une série, un film et un album »

cheveux courts
3615 CODE MY LIFE

J’ai coupé mes cheveux courts

Récemment, mes cheveux se sont mis à onduler, mais pas de manière harmonieuse. Un côté lisse, un côté boucles sauvages et anarchiques. De plus, ils étaient secs et irrattrapables depuis des mois. Direction le coiffeur pour un geste irréparable.

 

L’avant-veille, j’étais avec mes amis Bastien et Dylan. Les deux aimaient bien ma crinière blonde improbable. Bastien validaient mes chignons improvisés et Dylan approuvaient mes expérimentations à base de bleu et de violet pastel. Le premier ne s’est pas montré trop inquiet à l’idée de ma prochaine coupe courte. Cependant, il l’envisageait comme un « passage obligé », le temps que mes cheveux reprennent du poil de la bête (ha, ha). En revanche, Dylan a été catégorique. « Mais non, dis-moi que tu ne vas pas les avoir comme Cristina Cordula ! Elle, elle est sublime, mais les cheveux longs te vont mieux, j’en suis sûr ! »

cheveux courts
Jamie Lee. L’éternel fantasme de mon père.

D’un autre côté, les filles de ma famille ont en grande majorité les cheveux courts : ma mère, ma marraine, ma grand-mère, ma cousine… Et mes parents sont extrêmement chiants. Mon père craque pour des femmes comme Jamie Lee CurtisBrigitte Nielsen et… Cristina Cordula. Alors forcément, il a épousé ma mère, grande brune aux cheveux courts. Et cette dernière n’envisagerait pour rien au monde de les laisser pousser. Résultat : quand j’étais petite, ils me faisaient couper les cheveux courts. Je n’aimais pas ça, mais je faisais semblant. À une époque, ils m’ont laissée les avoir longs avec une permanente (la mode). Mon père a fini par m’auto-persuader que je n’aimais pas ça non plus. Et me voilà devant le miroir de la coiffeuse en train de lui demander de les recoller (ne me jugez pas, j’étais petite).

Lire la suite « J’ai coupé mes cheveux courts »

rentrée
3615 CODE MY LIFE

#BackToSchool : Mes meilleurs souvenirs de rentrée

C’est bientôt la rentrée ! Septembre 2017 sera ma première année sans rentrée scolaire. En effet, je viens de terminer mon Master de journalisme, mes études sont donc terminées. Au terme de six ans d’études, il était temps. Néanmoins, des souvenirs nostalgiques remontent à ma mémoire.

 

rentrée

Les retrouvailles en troisième

J’ai détesté le collège, car j’y ai été victime de harcèlement scolaire. Cependant, cette situation de harcèlement avait lieu en dehors de ma classe. En effet, j’étais en Européenne Allemand LV1. Une chance, car il s’agissait d’une classe de bons élèves, où je n’ai pas eu à souffrir du grabuge des classes « classiques ». De plus, nous sommes restés ensemble, en petit comité, pendant quatre ans. Arrivés en troisième, les quelques mauvais esprits avaient déserté nos rangs. Ne restait plus que le noyau dur, les potes.

Lire la suite « #BackToSchool : Mes meilleurs souvenirs de rentrée »