Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix
Culture & lifestyle

Faut-il regarder Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix ? Analyse d’une fan de la première heure

Il y a maintenant plusieurs mois, je vous témoignais mon inquiétude quant aux prochains reboots de Sabrina et Buffy. Depuis, l’apprentie sorcière de mon cœur a fait son grand come-back sur Netflix. La fan hardcore de la première sitcom a-t-elle été séduite ? Réponse.

 

Avant de de détailler plus explicitement mon avis sur ladite série, il faut que vous compreniez à quel point je suis fan de Sabrina. Je l’aime tellement que mon chien a pour nom de famille « Saberhagen ». Je l’aime tellement qu’adolescente, je me maquillais comme elle. Je l’aime tellement que j’ai pointé désespérément mon doigt pendant des années en espérant que des paillettes en sorte. Je l’aime tellement que lorsque la nouvelle série est apparue sur nos écrans, nombre de personnes de mon entourage m’ont envoyé des messages pour savoir : « Alors, alors, ALLLOOORRRS ?! » Alors, oui. C’est bon. La fangirl #1 en France vous autorise à vous ruer sur cette production Netflix.

Les Nouvelles aventures de Sabrina

Dark

Le mot est lâché : cette nouvelle version de Sabrina se veut résolument plus « dark » que la sitcom de notre enfance. Une déception pour certains, un renouveau jouissif pour d’autres. Néanmoins, ce changement radical d’ambiance n’est pas pure folie créative des seules écuries Netflix : avant de connaître un reboot à la télévision, Sabrina a d’abord subi un sérieux lifting en comics. En effet, l’apprentie sorcière fait partie des classiques des éditions Archie comics, également à l’origine de Riverdale. Or, l’héroïne était restée plus au moins inchangée depuis les années 60. Du moins, jusqu’en 2014 : date de sortie de la nouvelle BD Chilling adventures of Sabrina. Dès lors, le public a dit adieu à la mignonne et insolente adolescente qui apprend sans cesse de ses erreurs. Et bonjour à la jeune fille assoiffée de vengeance, torturée entre rituels sataniques, orgies et cannibalisme.

Lire la suite « Faut-il regarder Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix ? Analyse d’une fan de la première heure »

Publicités
Toni Collette
Culture & lifestyle

Deux films et une série pour comprendre et aimer Toni Collette, cette actrice méconnue mais admirable

L’autre soir, alors que je flânais sur Netflix, je fus happée par la série Wanderlust avec, dans l’un des rôles principaux, Toni Collette – l’une de mes actrices préférées. « Gueule » d’Hollywood, son physique atypique l’a souvent conduite à jouer des rôles de paumée. Néanmoins, avec le temps, elle a su en faire une force. D’où l’envie qui me pousse à vous faire (re)découvrir cette incroyable personne en trois rôles mythiques.

 

Muriel film

Commencer par le commencement

Muriel (Muriel’s Wedding, Paul John Hogan – 1994)

Lorsqu’on s’attaque à la filmographie de Toni Collette, il est essentiel de faire un détour par Muriel, tant ce premier succès influença sa carrière par la suite. Dans ce film, l’actrice joue un rôle qui va lui coller à la peau pendant de longues années : celui de la plouc australienne, un peu gauche et dépressive. Et l’on ne peut s’empêcher de penser que, peut-être, Toni Collette – elle-même issue du bush – est le visage et l’ambassadrice de cette jeunesse australienne d’un autre âge qui aspirait à un avenir meilleur. Or, voyez-vous, tout comme la Muriel du film, Toni s’est progressivement extirpée de ces clichés pour pouvoir refléter une toute autre image.

Lire la suite « Deux films et une série pour comprendre et aimer Toni Collette, cette actrice méconnue mais admirable »

Coups de coeur cinéma livre et série
Culture & lifestyle

Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que même si le froid est en retard, les journées raccourcissent. Et c’est ainsi que pousse l’envie d’ouvrir un bon bouquin. Ou de se caler devant un divertissement sympathique.

 

Brooklyn nine nine

❤ La série : Brooklyn nine nine (Fox / NBC / Netflix)

Un jour, l’un de mes collègues de boulot m’a fait une très étrangère remarque. Le malotru m’avait demandé pourquoi je refusais d’opter pour un luxueux fauteuil en cuir avec accoudoirs réglables. Devant tant d’audace, j’ai vociféré : « Mêle-toi de tes oignons. » Ce à quoi, il a répondu : « Ouh, là ! On se calme, Rosa Diaz ! », suscitant l’hilarité générale. Dès lors, on n’a cessé de me surnommer ainsi. Confrontée à ce nouveau sobriquet, je me suis sentie obligée de me renseigner sur ladite Rosa Diaz. Et c’est ainsi que je découvris Brooklyn nine nine, dix ans après tout le monde. Comique et légère, plus maligne qu’elle n’y paraît, cette sitcom potache suit le quotidien d’une brigade de police new yorkaise légèrement dérangée du ciboulot.

Lire la suite « Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ? »

Netflix
Culture & lifestyle

Soirées Netflix et tasse de thé : tant de séries et trop de temps à tuer

Netflix est une abomination pour qui, comme moi, vit seul(e) et est insomniaque. Lorsque péniblement, je ne parviens pas à fermer l’œil, la tentation devient trop forte. Le poison Netflix s’immisce dans mes veines et je binge watche jusqu’à m’effondrer de sommeil.

 

Ainsi donc, j’enchaîne les épisodes. Maintenue en haleine par les aventures de ces héros et héroïnes cathodiques, je ne vois plus le temps passer. Cependant, la sensation la plus terrible n’est pas d’affronter ma journée de travail avec seulement trois heures de sommeil dans les pattes. Non, le plus épouvantable et fatal constat est de m’apercevoir que j’ai visionné le dernier épisode. Ce triste moment, cette petite mort sonne comme un abandon. Toutefois, Netflix se révèle génialement vicieux. Par le biais de ses suggestions, je découvre rapidement de nouveaux terrains de jeu. Malédiction de l’algorithme.

Crazy ex girlfriend

Le retour de Crazy ex girlfriend

Tout a commencé ainsi. J’avais quelques temps délaissé mon abonnement Netflix, après avoir dévoré la tant attendue dernière saison d’Unbreakable Kimmy SchmidtTMC venait de relancer le Burger QuizNew-York Unité spéciale avait repris. Mes préoccupations télévisuelles avaient viré de bord. J’étais retournée aux circuits traditionnels. Et puis, ce grand malheur arriva. Un événement qui allait à nouveau insérer profondément mon doigt dans l’engrenage Netflix. Une notification, quelques mots. « Crazy ex girlfriend : nouveaux épisodes ».

Crazy ex girlfriend

Lire la suite « Soirées Netflix et tasse de thé : tant de séries et trop de temps à tuer »

Personnages de série que j'ai envie de gifler
Culture & lifestyle

Quatre personnages de série que j’ai envie de gifler un peu plus à chaque épisode

Dans chaque série, il y a un boulet. Ce personnage qui te gonfle au point de vouloir traverser l’écran pour lui administrer une bonne paire de claques. Personnellement, j’en retiens quatre.

 

Rachel Green

Rachel dans Friends

On a coutume de dire que Ross est le personnage le plus agaçant de Friends. Je ne le nierais pas : ses psychodrames me donnent de l’urticaire. Mais pensez-vous réellement que Rachel est attachante ? Personnellement, à la place de Monica, je l’aurais virée de chez moi à coups de pied dès le premier épisode. Attends, la meuf, tu ne l’as pas vue depuis 15 ans et elle annonce à ses parents qu’elle s’installe chez toi OKLM. Le tout, après avoir quitté son fiancé devant l’autel, je le rappelle. Sûr qu’elle a l’air d’une personne de confiance après tout ça. En plus, la nana n’est jamais contente. Ross fait le canard devant elle pendant des années et elle le traite comme une serpillière. Oui, je suis du côté de Ross sur ce point : ils n’étaient plus ensemble quand il a couché avec cette fille ! Et je passe sur ses innombrables caprices qui ont achevé de me la faire détester. Un chat sphynx, non mais sérieux ?!

Lire la suite « Quatre personnages de série que j’ai envie de gifler un peu plus à chaque épisode »

Retour Buffy Sabrina
Culture & lifestyle

Buffy et Sabrina sont de retour… Bonne ou mauvaise nouvelle ?

C’est officiel, la Fox espère un come-back de Buffy au cinéma ou à la télévision. Et, de son côté, Netflix prévoit un spin-off à Riverdale mettant en vedette un nouveau personnage d’Archie Comics… Sabrina l’apprentie sorcière. Alors, doit-on se réjouir ou pleurer face au retour imminent des deux héroïnes de notre enfance ? Vaste débat.

 

Buffy

Touche pas à ma Buffy

Concernant Buffy contre les vampires, je me montre perplexe. Il y a maintenant quelques années, j’avais été très enthousiasmée par le projet de remake du film Buffy tueuse de vampires, le navet à l’origine de l’excellente série. Sauf que depuis, environ dix ans se sont écoulés, et le show a fêté ses vingt ans. De quoi filer un sacré coup de vieux au scooby-gang. Notamment aux vampires, censés ne pas vieillir. Ce vague projet de remake s’est donc révélé mort-né. Toutefois, le nouvel engouement suscité par ce vingtième anniversaire célébré en grande pompe a dû donner des idées à certains.

Lire la suite « Buffy et Sabrina sont de retour… Bonne ou mauvaise nouvelle ? »

Coups de coeur cinéma séries livre
Culture & lifestyle

Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que le beau soleil qui pointe le bout de son nez nous donne envie de lire en terrasse. Puis, en rentrant, de se poser au frais devant un divertissement sympathique. Au ciné… ou sur son canapé.

 

everything sucks!

❤ La série : Everything sucks! (Netflix)

Une chose est sûre : Everything sucks! ne marquera pas les esprits. Surfant sur l’actuelle vague rétro-nostalgique, la série nous narre les amourettes et conflits personnels d’un groupe d’adolescents au milieu des années 90. Dire que le scénario est entendu serait un pléonasme. Rien ne nous inspire la surprise. La réalisation, quant à elle, manque cruellement d’audace et se veut des plus simplistes. Oui, mais. Je me suis laissée prendre au jeu des références semées au vent : Tori Amos, VHS et HTML 2.0. Tant de souvenirs égrainés dans un récit feel good sans prétentions ne fait jamais de mal. Alors certes, on ne trépigne pas beaucoup sur son siège. Cependant, Everything sucks! se savoure comme un verre de rosé en été. Comme un plaisir simple, éphémère, sitôt oublié.

Lire la suite « Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ? »