Quatre livres qui ont changé ma vie
Culture & lifestyle

Quatre livres qui ont changé ma vie (et qui pourraient peut-être changer la vôtre, après tout, on n’sait jamais…)

Un beau matin, je caressais nonchalamment les tranches des livres sagement disposés dans ma bibliothèque. C’est alors que je ressentis un frisson particulier au hasard de certaines œuvres littéraires. Un frisson qui m’inspira aussitôt un impératif de partage.

Louise Rennison Le journal intime de Georgia Nicolson

Ma saga jeunesse : Le journal intime de Georgia Nicolson (Louise Rennison)

Il est des livres qui vous donnent envie de lire, d’autres qui vous donnent envie d’écrire. Pour moi, la série des Confessions de Georgia Nicolson fut immédiatement rattachée à la seconde catégorie. Je devais avoir 8 ou 9 ans lorsque le premier tome, Mon nez, mon chat, l’amour et moi, est passé entre mes mains dans un rayon de la Fnac. Je n’avais alors jamais rien lu de tel. Jusqu’alors, les livres pour jeunes filles se limitaient aux niaiseries des sagas littéraires comme Cœur grenadine, Danse ou Quatre filles et un jean. Rien ne ressemblait à Georgia Nicolson, son humour décapant et surtout ses préoccupations adolescentes. Des premières règles aux baisers sur la bouche en passant par les émois pseudo-érotiques de sa bande de copines, rien n’a jamais été tabou pour cette jeune Anglaise.

Dans les faits, les dix tomes de ce journal intime ne racontent rien d’exceptionnel. Ce ne sont ni plus ni moins que les tranches de vie d’une adolescente ordinaire, parmi d’autres adolescents ordinaires. Néanmoins, le traitement demeure des plus géniaux. Louise Rennison est très certainement l’une des auteurs britanniques les plus hilarantes que la Terre n’ait jamais portée. La traduction française impeccable de Cathrine Gilbert a d’ailleurs su garder le style mordant, direct et sans détour de l’œuvre originale. Ainsi, nous avons droit à nombre de fulgurances grandiloquentes telles que « Je trace hilare à dos de chameau véloce » au lieu d’un simple « au revoir », ou encore : « Il fait frisquet de la nouille ». Un monument absolument culte.

Lire la suite « Quatre livres qui ont changé ma vie (et qui pourraient peut-être changer la vôtre, après tout, on n’sait jamais…) »
Publicités
Coups de coeur cinéma livre et série
Culture & lifestyle

Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que même si le froid est en retard, les journées raccourcissent. Et c’est ainsi que pousse l’envie d’ouvrir un bon bouquin. Ou de se caler devant un divertissement sympathique.

 

Brooklyn nine nine

❤ La série : Brooklyn nine nine (Fox / NBC / Netflix)

Un jour, l’un de mes collègues de boulot m’a fait une très étrangère remarque. Le malotru m’avait demandé pourquoi je refusais d’opter pour un luxueux fauteuil en cuir avec accoudoirs réglables. Devant tant d’audace, j’ai vociféré : « Mêle-toi de tes oignons. » Ce à quoi, il a répondu : « Ouh, là ! On se calme, Rosa Diaz ! », suscitant l’hilarité générale. Dès lors, on n’a cessé de me surnommer ainsi. Confrontée à ce nouveau sobriquet, je me suis sentie obligée de me renseigner sur ladite Rosa Diaz. Et c’est ainsi que je découvris Brooklyn nine nine, dix ans après tout le monde. Comique et légère, plus maligne qu’elle n’y paraît, cette sitcom potache suit le quotidien d’une brigade de police new yorkaise légèrement dérangée du ciboulot.

Lire la suite « Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ? »

Coups de coeur cinéma séries livre
Culture & lifestyle

Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que le beau soleil qui pointe le bout de son nez nous donne envie de lire en terrasse. Puis, en rentrant, de se poser au frais devant un divertissement sympathique. Au ciné… ou sur son canapé.

 

everything sucks!

❤ La série : Everything sucks! (Netflix)

Une chose est sûre : Everything sucks! ne marquera pas les esprits. Surfant sur l’actuelle vague rétro-nostalgique, la série nous narre les amourettes et conflits personnels d’un groupe d’adolescents au milieu des années 90. Dire que le scénario est entendu serait un pléonasme. Rien ne nous inspire la surprise. La réalisation, quant à elle, manque cruellement d’audace et se veut des plus simplistes. Oui, mais. Je me suis laissée prendre au jeu des références semées au vent : Tori Amos, VHS et HTML 2.0. Tant de souvenirs égrainés dans un récit feel good sans prétentions ne fait jamais de mal. Alors certes, on ne trépigne pas beaucoup sur son siège. Cependant, Everything sucks! se savoure comme un verre de rosé en été. Comme un plaisir simple, éphémère, sitôt oublié.

Lire la suite « Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ? »