Coups de coeur cinéma livre et série
Culture & lifestyle

Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que même si le froid est en retard, les journées raccourcissent. Et c’est ainsi que pousse l’envie d’ouvrir un bon bouquin. Ou de se caler devant un divertissement sympathique.

 

Brooklyn nine nine

❤ La série : Brooklyn nine nine (Fox / NBC / Netflix)

Un jour, l’un de mes collègues de boulot m’a fait une très étrangère remarque. Le malotru m’avait demandé pourquoi je refusais d’opter pour un luxueux fauteuil en cuir avec accoudoirs réglables. Devant tant d’audace, j’ai vociféré : « Mêle-toi de tes oignons. » Ce à quoi, il a répondu : « Ouh, là ! On se calme, Rosa Diaz ! », suscitant l’hilarité générale. Dès lors, on n’a cessé de me surnommer ainsi. Confrontée à ce nouveau sobriquet, je me suis sentie obligée de me renseigner sur ladite Rosa Diaz. Et c’est ainsi que je découvris Brooklyn nine nine, dix ans après tout le monde. Comique et légère, plus maligne qu’elle n’y paraît, cette sitcom potache suit le quotidien d’une brigade de police new yorkaise légèrement dérangée du ciboulot.

Lire la suite « Série / ciné / livre : quoi voir, quoi lire cet automne ? »

Publicités
Sons que j'écoute depuis l'adolescence
Culture & lifestyle

4 sons que j’écoute sans la moindre honte depuis l’adolescence

Il paraît qu’on construit ses goûts à l’adolescence. Personnellement, en bonne schizophrène, j’étais très branchée rock, punk, métal, comédies musicales américaines et chanteuses pop. Oui, tout ça à la fois. Et il faut bien avouer qu’effectivement, certaines choses me sont restées.

 

Les Wampas

Les Wampas 4ever x3

Parce que Didier Wampas, c’est le roi du rock’n’roll (tmtc). J’ai eu une GROSSE période punk français au lycée. Et elle m’a été initiée par Les Wampas, que j’ai évidemment découvert avec leur tube Manu Chao. Après l’écoute de l’album Never trust a guy who after having been a punk, is now playing electro, j’en voulais toujours plus. Après avoir épuisé la discographie complète des Wampas, j’ai dérivé ensuite vers Les BetteravesGuerilla Poubelle, puis Berurier noirLa Souris déglinguée et enfin, OTH. J’écoute aujourd’hui plus sporadiquement ces derniers, mais Didier Wampas tient toujours une place particulière dans mon cœur de vieille punkette défraîchie. Si je ne devais en retenir qu’une, ce serait évidemment Liste de droite, un parfait hymne à la désillusion, à la fois drôle et cynique.

Lire la suite « 4 sons que j’écoute sans la moindre honte depuis l’adolescence »