Personnages de série que j'ai envie de gifler
Culture & lifestyle

Quatre personnages de série que j’ai envie de gifler un peu plus à chaque épisode

Dans chaque série, il y a un boulet. Ce personnage qui te gonfle au point de vouloir traverser l’écran pour lui administrer une bonne paire de claques. Personnellement, j’en retiens quatre.

 

Rachel Green

Rachel dans Friends

On a coutume de dire que Ross est le personnage le plus agaçant de Friends. Je ne le nierais pas : ses psychodrames me donnent de l’urticaire. Mais pensez-vous réellement que Rachel est attachante ? Personnellement, à la place de Monica, je l’aurais virée de chez moi à coups de pied dès le premier épisode. Attends, la meuf, tu ne l’as pas vue depuis 15 ans et elle annonce à ses parents qu’elle s’installe chez toi OKLM. Le tout, après avoir quitté son fiancé devant l’autel, je le rappelle. Sûr qu’elle a l’air d’une personne de confiance après tout ça. En plus, la nana n’est jamais contente. Ross fait le canard devant elle pendant des années et elle le traite comme une serpillière. Oui, je suis du côté de Ross sur ce point : ils n’étaient plus ensemble quand il a couché avec cette fille ! Et je passe sur ses innombrables caprices qui ont achevé de me la faire détester. Un chat sphynx, non mais sérieux ?!

Lire la suite « Quatre personnages de série que j’ai envie de gifler un peu plus à chaque épisode »

Publicités
Netflix
Culture & lifestyle

4 séries disponibles sur Netflix à binge watcher d’urgence

Je suis au chômage. Du coup, j’ai un peu de temps pour me perdre dans les méandres de Netflix. Et j’ai récemment eu quelques coups de cœur insoupçonnés pour des séries qui, d’ordinaire, m’auraient laissée de marbre. Vous voulez savoir lesquelles ?

 

glow

Glow

Dans le cas de Glow, j’aurais pu être la spectatrice idéale. J’aimais l’idée d’une équipe de catch féminin, composées de filles de toutes formes, de tous âges et de toutes origines. De plus, j’avais apprécié le divertissement desservi par Les Reines du ring, film français du même acabit. Pourtant, j’ai déchanté au premier épisode de Glow. J’ai trouvé l’action un peu désuète et la personnage principale pas charismatique pour deux ronds. Puis, je me suis laissée embarquer.

glow
Oui bon, te la pète pas non plus !

Plus l’intrigue avance, plus les thématiques sur la différence et les tabous encore tenaces dans les années 80 se développent. Pour ne rien gâcher, à l’exception de la très fade héroïne, les autres personnages sont tous hilarants. Je reprocherais cependant à la série de ne pas aller plus loin dans son propos ouvertement féministe. Ok, on parle de règles et on voit une femme faire un test de grossesse en détails… Mais il manque encore un peu de folie, on sent une légère retenue. Qui sera abolie, je l’espère, dès la saison 2.

 

Lire la suite « 4 séries disponibles sur Netflix à binge watcher d’urgence »