Prendre un bain
3615 CODE MY LIFE, Beauté

Et si nous partagions un bain ?

J’ai vécu sept ans dans 15 mètres carrés. Sept ans dans une minuscule et pathétique salle de bains ne pouvant contenir guère mieux qu’une vulgaire douche. C’est pourquoi, à mon arrivée dans une ville moyenne, je décidai de m’élever vers le cercle fermé des possesseurs de baignoire. Et c’est ainsi que j’établis un bain rituel où barbotage rime avec soins du corps et délectation.

bain

Pardonnez-moi, saints pères de l’écologie, j’ai péché. Ô José, ô Yann Arthus, ô Ségolène, par concupiscence, je pèche chaque semaine. Oui, je prends un bain hebdomadaire qui, chargé de ma crasse, s’évacue dans les eaux usées polluant les fonds marins. Je sais que c’est mal, mais mon Dieu, que j’aime ça. Pour alléger mon impact sur la faune marine, j’évite tout de même les exfoliants aux grains de plastique et utilise les nettoyants les moins chimiques possibles – aussi pour préserver la douceur de ma peau et la brillance de mon poil lustré.

chien en plain shampoing
Je me shampouine de la sorte

Néanmoins, je n’ai pu résister. Sur la liste des choses indispensables à mon emménagement, j’avais inscrit en lettres capitales : BOMBES DE BAINS. Peut-être suis-je déjà un peu ringarde et vieillotte, mais il va vous falloir faire preuve d’indulgence. Au sommet de cette tendance, il y a de cela maintenant près de quatre ans, je jouissais d’une très douteuse douche à l’italienne que mes cheveux raides et secs bouchaient allègrement, provoquant une inondation à chaque shampoing. Je bavais devant les vidéos #Lush sur Instagram et devait me contenter de quelques pastilles effervescentes dans mon bain de pieds. Que je prenais dans un saladier (véridique).

Lire la suite « Et si nous partagions un bain ? »

Publicités
Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix
Culture & lifestyle

Faut-il regarder Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix ? Analyse d’une fan de la première heure

Il y a maintenant plusieurs mois, je vous témoignais mon inquiétude quant aux prochains reboots de Sabrina et Buffy. Depuis, l’apprentie sorcière de mon cœur a fait son grand come-back sur Netflix. La fan hardcore de la première sitcom a-t-elle été séduite ? Réponse.

 

Avant de de détailler plus explicitement mon avis sur ladite série, il faut que vous compreniez à quel point je suis fan de Sabrina. Je l’aime tellement que mon chien a pour nom de famille « Saberhagen ». Je l’aime tellement qu’adolescente, je me maquillais comme elle. Je l’aime tellement que j’ai pointé désespérément mon doigt pendant des années en espérant que des paillettes en sorte. Je l’aime tellement que lorsque la nouvelle série est apparue sur nos écrans, nombre de personnes de mon entourage m’ont envoyé des messages pour savoir : « Alors, alors, ALLLOOORRRS ?! » Alors, oui. C’est bon. La fangirl #1 en France vous autorise à vous ruer sur cette production Netflix.

Les Nouvelles aventures de Sabrina

Dark

Le mot est lâché : cette nouvelle version de Sabrina se veut résolument plus « dark » que la sitcom de notre enfance. Une déception pour certains, un renouveau jouissif pour d’autres. Néanmoins, ce changement radical d’ambiance n’est pas pure folie créative des seules écuries Netflix : avant de connaître un reboot à la télévision, Sabrina a d’abord subi un sérieux lifting en comics. En effet, l’apprentie sorcière fait partie des classiques des éditions Archie comics, également à l’origine de Riverdale. Or, l’héroïne était restée plus au moins inchangée depuis les années 60. Du moins, jusqu’en 2014 : date de sortie de la nouvelle BD Chilling adventures of Sabrina. Dès lors, le public a dit adieu à la mignonne et insolente adolescente qui apprend sans cesse de ses erreurs. Et bonjour à la jeune fille assoiffée de vengeance, torturée entre rituels sataniques, orgies et cannibalisme.

Lire la suite « Faut-il regarder Les Nouvelles aventures de Sabrina sur Netflix ? Analyse d’une fan de la première heure »

trousses à maquillage
3615 CODE MY LIFE, Beauté

Pour l’amour de la trousse à maquillage : cet accessoire indispensable et merveilleux

Certain(e)s aiment les pinceaux, d’autres ont les tiroirs qui débordent d’éponges, quelques un(e)s se pâment pour les jolies brosses. Moi, je collectionne les trousses à maquillage. De façon compulsive.

 

Tout a commencé à l’adolescence. En cadeau dans un magazine, je reçus une petite pochette en plastique à imprimé militaire, très tendance alors. Sans m’en rendre compte, j’y fourrai aussitôt un gloss Diddl à la pêche, un second parfumé au raisin, un miroir Hello Kitty, un élastique à cheveux et un vieux poudrier du Club des créateurs de beauté siglé Agnès B, très certainement hérité de ma marraine. Veille de collège, je glissais mon précieux sésame dans mon Eastpak, parée pour ma séance beauté de 10 heures, planquée dans les toilettes à la récré.

GIF Clueless

Je ne m’attendais pas à l’engouement que j’allais susciter. Précédemment, je me contentais de fourrer ses quelques reliques dans ma trousse, au milieu des crayons et des effaceurs. Mais ce jour-là, alors que je sortais ce petit étui de mon sac, ma copine Amalia s’exclama : « Ouah, elle est TROP bien ta trousse à maquillage ! » Une trousse à maquillage : elle avait verbalisé très exactement l’objet auquel j’avais trouvé une fonction par le plus grand des hasards… Une trousse à maquillage ?! Effectivement, cela sonnait comme un nom d’objet destiné aux grandes filles. Aux femmes adultes.

Lire la suite « Pour l’amour de la trousse à maquillage : cet accessoire indispensable et merveilleux »

ginger shot
Culture & lifestyle

Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson

Je cultive une passion pour le gingembre. Alors, quand j’ai eu vent de la tendance Ginger shot, je me suis ruée chez Monoprix pour déguster le fameux sésame. N’étant pas Crésus ni Rockfeller, je n’ai toutefois pu me résoudre à investir dans une cure quotidienne à trois euros le shot. Une seule solution s’offrait à moi : fabriquer le précieux élixir.

 

Aux États-Unis, ça a rué dans les brancards, lorsque la pop star Selena Gomez a révélé ingurgiter tous les matins sa petite dose de gingembre. Commercialisé chez nous par les marques So natural ou Yumi, le Ginger shot se compose, outre de gingembre, de jus de pomme et/ou de ciron. Consommé le matin à jeun, il est censé nous filer une bonne claque dès le réveil, mais aussi nous nettoyer le tube digestif. D’après mes sources, le gingembre aurait également des effets bénéfiques sur les courbatures, le cholestérol, le système respiratoire, les ulcères, l’arthrite, les allergies… Et j’en passe. Selon certaines légendes, il serait aussi aphrodisiaque. Bref, le ginger shot, ça fait du bien par où ça passe.

ginger-shot

Lire la suite « Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson »

Birkenstock
Culture & lifestyle

Une sombre affaire de Birkenstock

Lors de ma semaine de congé à Lyon, j’ai péniblement traîné mes guêtres dans les arrondissements de la capitale des Gaules. La chaleur épuisa vite mes pauvres petits coussinets, engoncés dans de mauvaises sandales. Sans m’en rendre compte, je me suis retrouvée avec une paire de Birkenstock aux pieds.

 

Birkenstock
Mes pieds. Une allégorie.

Fut un temps, je pouvais à mes pieds supporter n’importe quoi. Baskets chinoises douteuses, sandales de plastique, talons vertigineux… Rien ne m’arrêtait. Malheureusement, la malédiction familiale des pieds pourris m’a rattrapée. En vacances, alors que je crapahutais sur les pavés du Vieux-Lyon, mes sandales Chaussea ont soudainement rétréci. Mes deux nougats boursouflés par la chaleur avaient désormais l’air de gros rosbifs. Malmenée et rougeaude, leur chair saucissonnée entre les sangles de mes souliers d’infortune semblait prête à imploser. Or, je voulais marcher, courir les boutiques et danser le zouk avec ma copine Barbara.

Francky Vincent
Oui, quand on me dit « zouk », je pense « Francky Vincent ». Excusez-moi…

Lire la suite « Une sombre affaire de Birkenstock »

masque cheveux DIY
Beauté

DIY Ma recette de masque pour cheveux secs facile et adaptée aux petits budgets

Il fait une chaleur à crever et le soleil brûle notre peau… Et nos cheveux. Oui, notre belle crinière souffre elle aussi des rayons UV. Mais avant de dépenser une fortune dans un masque de grande marque, fouillez dans votre salle de bains et votre cuisine… Vous y trouverez certainement des ingrédients miracle pour raviver vos cheveux secs.

 

masque cheveux DIY

Quels ingrédients ?

Vous pouvez adapter cette recette selon vos besoins. Personnellement, j’utilise principalement des ingrédients naturels achetés chez Aroma zone, boutique de cosmétique bio à petits prix. Des produits peu onéreux, certes, mais d’excellente qualité. Je ne peux que vous encourager à aller jeter un œil dans leurs boutiques ou sur leur site internet. Toutefois, quelques ingrédients dénichés dans vos placards feront très bien l’affaire !

  1. Une base
    Pour ma part, j’utilise la base neutre fournie par Aroma zone, qui promet hydratation, souplesse et brillance. On peut toutefois se rabattre sur un simple après-shampoing ou un masque des plus basiques.
  2. Un petit peu d’huile(s)
    Pour hydrater en profondeur, on peut opter pour un cocktail d’huiles végétales dont raffole notre tignasse. Macadamia, argan, ricin, amande douce, abricot… Le choix est vaste. Plus accessibles, les huiles d’olive, de coco ou de sésame font elles aussi des merveilles.
  3. Quelques poudres magiques (facultatif)
    Vous n’êtes pas obligé(e) d’en ajouter, mais sachez qu’en masque, certaines poudres végétales ont des effets remarquables. J’ai opté pour le kachur sugandhi, connu pour fortifier et stimuler la pousse des cheveux. Les blonds ou châtains clairs peuvent aussi jeter leur dévolu sur la cannelle, aux propriétés éclaircissantes.

Lire la suite « DIY Ma recette de masque pour cheveux secs facile et adaptée aux petits budgets »

Coconut cooling gel too cool for school
Beauté

Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school

J’ai déjà eu l’occasion de tester la marque coréenne Too cool for school, grâce à des échantillons. J’avais trouvé les produits agréables et efficaces. Alors, quand j’ai découvert l’existence de leur gel frais visage et corps à base de noix de coco, je me suis jetée dessus. En effet, je souffre de jambes lourdes et de courbatures dues au yoga…

 

Coconut cooling gel Too cool for school

J’ai choisi les gels frais cosmétiques comme remède il y a quelques années. Attention toutefois, comme leur nom l’indique, les cosmétiques ne sont que des cosmétiques et non des médicaments. Les gels frais permettent un soulagement. Cependant, en cas de problèmes sérieux et handicapants, je vous invite à consulter un médecin. Jamais un produit coréen vendu chez Sephora ne pourra venir à bout d’une quelconque complication. Le mal de jambes peut cacher une phlébite, alors on ne s’improvise pas guérisseuse avec un baume à la noix de coco.

Lire la suite « Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school »