ginger shot
Culture & lifestyle

Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson

Je cultive une passion pour le gingembre. Alors, quand j’ai eu vent de la tendance Ginger shot, je me suis ruée chez Monoprix pour déguster le fameux sésame. N’étant pas Crésus ni Rockfeller, je n’ai toutefois pu me résoudre à investir dans une cure quotidienne à trois euros le shot. Une seule solution s’offrait à moi : fabriquer le précieux élixir.

 

Aux États-Unis, ça a rué dans les brancards, lorsque la pop star Selena Gomez a révélé ingurgiter tous les matins sa petite dose de gingembre. Commercialisé chez nous par les marques So natural ou Yumi, le Ginger shot se compose, outre de gingembre, de jus de pomme et/ou de ciron. Consommé le matin à jeun, il est censé nous filer une bonne claque dès le réveil, mais aussi nous nettoyer le tube digestif. D’après mes sources, le gingembre aurait également des effets bénéfiques sur les courbatures, le cholestérol, le système respiratoire, les ulcères, l’arthrite, les allergies… Et j’en passe. Selon certaines légendes, il serait aussi aphrodisiaque. Bref, le ginger shot, ça fait du bien par où ça passe.

ginger-shot

Lire la suite « Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson »

Publicités
Birkenstock
Culture & lifestyle

Une sombre affaire de Birkenstock

Lors de ma semaine de congé à Lyon, j’ai péniblement traîné mes guêtres dans les arrondissements de la capitale des Gaules. La chaleur épuisa vite mes pauvres petits coussinets, engoncés dans de mauvaises sandales. Sans m’en rendre compte, je me suis retrouvée avec une paire de Birkenstock aux pieds.

 

Birkenstock
Mes pieds. Une allégorie.

Fut un temps, je pouvais à mes pieds supporter n’importe quoi. Baskets chinoises douteuses, sandales de plastique, talons vertigineux… Rien ne m’arrêtait. Malheureusement, la malédiction familiale des pieds pourris m’a rattrapée. En vacances, alors que je crapahutais sur les pavés du Vieux-Lyon, mes sandales Chaussea ont soudainement rétréci. Mes deux nougats boursouflés par la chaleur avaient désormais l’air de gros rosbifs. Malmenée et rougeaude, leur chair saucissonnée entre les sangles de mes souliers d’infortune semblait prête à imploser. Or, je voulais marcher, courir les boutiques et danser le zouk avec ma copine Barbara.

Francky Vincent
Oui, quand on me dit « zouk », je pense « Francky Vincent ». Excusez-moi…

Lire la suite « Une sombre affaire de Birkenstock »

masque cheveux DIY
Beauté

DIY Ma recette de masque pour cheveux secs facile et adaptée aux petits budgets

Il fait une chaleur à crever et le soleil brûle notre peau… Et nos cheveux. Oui, notre belle crinière souffre elle aussi des rayons UV. Mais avant de dépenser une fortune dans un masque de grande marque, fouillez dans votre salle de bains et votre cuisine… Vous y trouverez certainement des ingrédients miracle pour raviver vos cheveux secs.

 

masque cheveux DIY

Quels ingrédients ?

Vous pouvez adapter cette recette selon vos besoins. Personnellement, j’utilise principalement des ingrédients naturels achetés chez Aroma zone, boutique de cosmétique bio à petits prix. Des produits peu onéreux, certes, mais d’excellente qualité. Je ne peux que vous encourager à aller jeter un œil dans leurs boutiques ou sur leur site internet. Toutefois, quelques ingrédients dénichés dans vos placards feront très bien l’affaire !

  1. Une base
    Pour ma part, j’utilise la base neutre fournie par Aroma zone, qui promet hydratation, souplesse et brillance. On peut toutefois se rabattre sur un simple après-shampoing ou un masque des plus basiques.
  2. Un petit peu d’huile(s)
    Pour hydrater en profondeur, on peut opter pour un cocktail d’huiles végétales dont raffole notre tignasse. Macadamia, argan, ricin, amande douce, abricot… Le choix est vaste. Plus accessibles, les huiles d’olive, de coco ou de sésame font elles aussi des merveilles.
  3. Quelques poudres magiques (facultatif)
    Vous n’êtes pas obligé(e) d’en ajouter, mais sachez qu’en masque, certaines poudres végétales ont des effets remarquables. J’ai opté pour le kachur sugandhi, connu pour fortifier et stimuler la pousse des cheveux. Les blonds ou châtains clairs peuvent aussi jeter leur dévolu sur la cannelle, aux propriétés éclaircissantes.

Lire la suite « DIY Ma recette de masque pour cheveux secs facile et adaptée aux petits budgets »

Coconut cooling gel too cool for school
Beauté

Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school

J’ai déjà eu l’occasion de tester la marque coréenne Too cool for school, grâce à des échantillons. J’avais trouvé les produits agréables et efficaces. Alors, quand j’ai découvert l’existence de leur gel frais visage et corps à base de noix de coco, je me suis jetée dessus. En effet, je souffre de jambes lourdes et de courbatures dues au yoga…

 

Coconut cooling gel Too cool for school

J’ai choisi les gels frais cosmétiques comme remède il y a quelques années. Attention toutefois, comme leur nom l’indique, les cosmétiques ne sont que des cosmétiques et non des médicaments. Les gels frais permettent un soulagement. Cependant, en cas de problèmes sérieux et handicapants, je vous invite à consulter un médecin. Jamais un produit coréen vendu chez Sephora ne pourra venir à bout d’une quelconque complication. Le mal de jambes peut cacher une phlébite, alors on ne s’improvise pas guérisseuse avec un baume à la noix de coco.

Lire la suite « Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school »

pourquoi j'ai arrêté de me faire les ongles
3615 CODE MY LIFE, Beauté

Pourquoi j’ai arrêté de me faire les ongles

Enfin, pas vraiment. J’avoue céder à une petite manucure semi-permanente de temps à autre. Puis, je continue à me vernir les ongles des pieds tout l’été. Toutefois, je ne pratique plus la manucure intensive pour parer mes ongles d’une jolie couleur tous les jours. Je vous explique pourquoi…

 

Parce que le vernis c’est cra-cra

Je vous ai déjà parlé de ce numéro de l’émission On n’est plus des pigeons, disparue depuis des écrans télé. Si elle est ancienne, elle n’en reste pas moins d’actualité. Le vernis à ongles contient bon nombre d’ingrédients chimiques pas vraiment sympathiques. Notamment le Dibutyl Phthalate, un plastifiant utilisé pour améliorer la tenue et la texture du produit, et dont il a été scientifiquement prouvé qu’il s’agit d’un perturbateur endocrinien. Citons aussi le Toluène, un solvant toxique, et le Formaldéhyde, durcisseur cancérogène. En contact avec les ongles, vous convenez que ce n’est pas l’idéal. C’est même pire lorsqu’on porte ses doigts à sa bouche.

Lire la suite « Pourquoi j’ai arrêté de me faire les ongles »

Crème pour les mains Rêve de miel Nuxe
Beauté

Une crème pour les mains vraiment efficace ? Rêve de miel par Nuxe !

La météo encore froide de ce début de printemps (quel printemps ?) contribue grandement au dessèchement des mimines. Les plus atteintes comme moi auront du mal à trouver un produit réellement efficace. C’est sans compter sur la fée Nuxe et sa crème pour les mains Rêve de miel.

 

Certaines ont remarqué sur mes swatches de vilaines cicatrices, n’est-ce pas ? Et bien, celles-ci sont le résultat d’un urticaire que je traîne depuis presque dix ans. Pour la petite histoire, j’ai été vendeuse chez Jennyfer durant mes jeunes années. Un jour que je déballais un carton de jeans, il m’est apparu que leurs ceintures en simili-cuir tressé étaient toutes moisies. La peau de mes mains a très mal réagi. Des petits boutons semblables à des verrues ont poussé soudainement et se sont mis à me démanger pire qu’une piqûre de moustique. J’ai gratté jusqu’au sang. Voilà.

Crème pour les mains Rêve de miel Nuxe

Lire la suite « Une crème pour les mains vraiment efficace ? Rêve de miel par Nuxe ! »

Glitter Mariah Carey
Culture & lifestyle

De l’art de revoir Glitter (ce gros navet avec Mariah Carey)

Le 11 septembre 2001 sort sur les écrans américains un drame sentimental nommé Glitter avec la chanteuse Mariah Carey dans le rôle titre. Non seulement, la date de sortie coïncide avec le drame des tours jumelles, mais en outre, le film s’avère d’une niaiserie crasse qui entraînera la diva dans une longue traversée du désert de près de quatre ans.

 

Alors, 17 ans plus tard, que peut-on retenir de Glitter ? Chef-d’oeuvre incompris ? Téléfilm agréable qui n’aurait pas mérité une sortie ciné ? Nanar sympathique ? Soyons clairs dès le départ : Glitter n’est rien de plus qu’un mauvais film. J’avoue, petite, j’avais aimé cette nunucherie de 104 minutes. Il faut dire qu’à l’époque, il me suffisait d’entendre une pop star quelconque pousser deux trois notes pour que mon petit cœur s’emballe et que je sois conquise. Toutefois, le revisionnage récent de Glitter m’a paru beaucoup moins agréable à 25 qu’à 9 ans. Ha, ma jeunesse envolée.

 

Glitter Mariah Carey
Nan mais déjà cette casquette ne présageait rien de bon.

Un naufrage annoncé

Mariah Carey aurait pu pourtant sentir venir la catastrophe. À la fin des années 90, on lui colle la bonne idée de participer à un film romancé sur les débuts de sa carrière. Dès lors, on devine le scénario peu inspiré  : une pauvre petite orpheline rencontre un producteur de musique qui fera d’elle une star. Ainsi naquit le projet All that glitters (titre provisoire). Forcément – on connaît son penchant pour l’ego trip -, Mariah se jette à corps perdu dans cette folle aventure. Elle débute rapidement la production de l’album éponyme. L’intrigue se déroulant dans les années 80, il est décidé d’en faire un hommage à la funk des clubs new-yorkais de l’époque.

Lire la suite « De l’art de revoir Glitter (ce gros navet avec Mariah Carey) »