Trois recettes gourmandes et réconfortantes
Culture & lifestyle

Trois recettes gourmandes et réconfortantes pour mieux endurer la froidure

Ces derniers jours, je n’ai cessé d’anticiper. Ici même, sur ce blog. Cette fois, ça y est ! Il fait froid et point déjà la dépression saisonnière au plus profond de nos êtres délicats. Néanmoins, ma prévenance saura nourrir les plus dépités. Voici trois recettes feel good, végétariennes et pleines d’énergie, mais point trop caloriques.

 

Petit-déjeuner

Un petit-déjeuner gourmand un brin estival

J’ai improvisé cette recette au yaourt lors d’une fringale matinale. Tandis que je peinais à m’extirper des draps, le froid me saisit au vif. Aussitôt, j’eus envie de me nourrir de brioche et de chocolat pour trouver la force d’affronter ma journée. Dieu merci, ces infamies caloriques ne figuraient pas parmi mes réserves. Néanmoins, plusieurs ingrédients sains traînant ici et là m’ont permis de mettre au point ce trompe-famine des plus exquis.

Yummy bowl aux framboises recette

Yummy bowl aux framboises

Pour une personne

  • Une poignée de framboises surgelées, rescapées de l’été
  • Un yaourt nature 0 %
  • Deux cuillères à café de graines de lin moulues
  • Une cuillère à soupe de baies de goji
  • Une cuillère à café de purée d’amandes (facultatif)
  • Une cuillère à soupe de sirop d’érable (substituable par de l’édulcorant ou du sucre)

Dans un bol, faire décongeler les framboises au micro-ondes, en veillant à ce qu’elles ne chauffent pas. Une fois dégelées, mélanger avec les autres ingrédients. Vous pouvez déguster immédiatement. Simple et efficace ! Surtout si, comme moi, vous mourez tellement de faim au réveil qu’il vous est impossible de cuisiner à jeun plus de six minutes sans dévorer les ingrédients un à un. Personnellement, je raffole du goût de fruit sec apporté par la purée d’amande. Puis, j’aime apporter un corps gras à mes recettes, particulièrement lorsqu’elles sont aussi légères. Elles tiennent mieux au corps ainsi, notez l’astuce.

Lire la suite « Trois recettes gourmandes et réconfortantes pour mieux endurer la froidure »

Publicités
Erreurs sur la bouffe
Culture & lifestyle

Trois erreurs communes sur la bouffe qui m’agacent au plus haut point

Je ne détiens pas la science infuse. C’est plus que certain. Néanmoins, je ne plaisante pas avec la bouffe. Et parmi les quelques choses que je sais à son sujet, certaines vont à l’encontre de certaines idées reçues. La preuve par trois.

 

pizza

La pizza, c’est le mal absolu

Faux. Faux, faux et re faux ! C’est peut-être dû à mes lointaines origines italiennes, mais entendre dire que la pizza est un plat trop riche me donne envie de hurler. Par exemple, sachez que le régime Weight Watchers n’interdit pas la pizza. Pourquoi ? Parce que c’est un repas complet avec féculents, apport de protéines et légumes. Oui. Il y a de la pâte pour les féculents, viande, œufs et/ou fromage pour les protéines, et de la tomate, voire autre, pour les légumes.

Lire la suite « Trois erreurs communes sur la bouffe qui m’agacent au plus haut point »

aliments que tout le monde aime que je ne peux pas avaler
3615 CODE MY LIFE

Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler

Tous les goûts sont dans la nature. Cependant, tout le monde ne se montre pas hyper-hyper tolérant lorsqu’il est question de bons petits plats. Dans mon cas, on me regarde toujours comme une extraterrestre lorsque j’avoue mon aversion pour…

 

chantilly

La chantilly

Qu’il m’arrive de prononcer « chantille » à cause de ma région d’origine. Double raison de me railler. Pour faire simple : j’aime le lait, j’aime la crème, mais très bizarrement, montez-les en mousse avec du sucre et je sens la nausée m’envahir. Je crois que le réel problème vient du fait que je suis plus bec salé que bec sucré. Et la chantilly me donne l’impression d’ingurgiter une grande rasade de sucre pur. Sincèrement, je vis très bien sans. La chantilly ne vient jamais gâcher le véritable goût de ma gaufre à la confiture. Vous devriez essayer.

Lire la suite « Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler »