rockyrama challenge
Culture & lifestyle

Rockyrama Challenge #5 : Nicolas Cage, gourou de la secte des lapins roses

Je suis encore en retard pour le Rockyrama Challenge. Fêtes de Noël oblige, je n’ai pas pu visionner tous les films de ma petite liste en décembre. Je ne relâche pas la pression pour autant. Ce mois-ci, Rockyrama m’a emmenée au sommet d’une montage avec Stallone et m’a fait rire dans une école de police. Je vous raconte ?

 

Les ailes de l'enfer

80. Les ailes de l’enfer (1997 – Simon West)

J’étais, au départ, très emballée par Les Ailes de l’enfer. Parce que, d’une part, je suis bonne cliente en matière de films d’action, et d’autre part, parce que je l’ai visionné avec des amis, comme le recommande Rockyrama. De plus, le casting XXL composé, entre autres, de John MalhovitchNicolas Cage et Danny Trejo, nous vendait du rêve à fort taux de testostérone. L’histoire aussi était pleine de promesse : Nicolas Cage, ex ranger, sort de prison après avoir été condamné pour homicide involontaire. Il prend un avion pour rentrer chez lui avec, à son bord, d’autres détenus en transit vers de nouveaux centre de détention. Manque de bol, les criminels parviennent à prendre le contrôle de l’appareil.

Lire la suite « Rockyrama Challenge #5 : Nicolas Cage, gourou de la secte des lapins roses »

Publicités
Last Christmas
Culture & lifestyle

5 versions de Last Christmas pour se coucher moins bête

En cette période de Noël, certains airs nous trottent dans la tête. Vous connaissez tous le tube de Wham. Mais si, le groupe de George Michael dans les années 80. Laaaaast Christmas, I gave you my heeeeaaaart… Oui, je sens que ça vous revient. Récemment, Ariana Grande y est allée de sa propre interprétation. Et on ne peut pas dire que la starlette fasse dans l’originalité. En effet, cette chanson a connu de multiples reprises. De la plus évidente à la plus aberrante, en voici cinq déclinaisons.

 

La version la plus cheesy par Hilary Duff

Souvenez-vous, en 2001, une blonde aux cheveux gaufrés apparaissaient sur nos écrans. Cette blonde, c’était Lizzie Mc Guire, sous les traits d’Hilary Duff. En parallèle de cette sitcom, la star de Disney Chanel a également tenté une carrière musicale. Vous connaissez peut-être son tube So yesterday, mais beaucoup ignore qu’elle a sorti un album de chansons de Noël en 2002, Santa Claus Lane. J’en ai un peu honte aujourd’hui, mais j’aimais beaucoup la reprise de Last Christmas qui y figurait. Très conventionnelle, culcul la praline au possible, il n’empêche qu’un brin de nostalgie me pousse à la réécouter en cette période de fête. Et bon, on a fait bien pire à cette chanson par la suite…

Lire la suite « 5 versions de Last Christmas pour se coucher moins bête »

Films de Noël
Culture & lifestyle

4 films de Noël à mater en combi Undiz avec un chocolat chaud

À l’approche des vacances, M6 nous envahit avec ses fameux téléfilms. Or, vous commencez à en avoir marre du « Grand-père de Noël », rediffusé pour la 1247e fois en 2016. Puis, c’est pas qu’on n’aime pas Love actually, mais malgré toutes ses qualités, ce long-métrage commence plus à sentir le renfermé que la bonne vieille tradition. Je vous propose donc quatre films plus ou moins méconnus à (re)découvrir en famille pour les fêtes.

 

Super Noël

Super Noël (John Pasquin – 1994)

Le soir du 24 décembre, un père divorcé fait accidentellement tomber le Père Noël du haut de son toit. Dans la poche du vieux barbu, il trouve une carte qui lui intime l’ordre de prendre sa place. Ainsi, papa Noël ne meurt jamais. Malgré un petit voyage au Pôle Nord et sa rencontre avec les elfes, Scott Calvin préfère nier et croire à un rêve. Et ce, jusqu’au Noël suivant, où il se verra transformé lentement en Santa Claus. Si vous n’avez jamais vu Super Noël, j’imagine que votre enfance a dû être bien triste. Je plaisante, bien sûr, car il n’est jamais trop tard, et ce film vous fera à coup sûr retrouver votre âme d’enfant.

Si l’univers féérique du Pôle Nord a quelque peu vieilli, Tim Allen reste excellent dans le rôle de Scott Calvin / du Père Noël. Dans le déni, il est à pleurer de rire. Dans la résignation, il est follement drôle. Super Noël verse peut-être dans les bons sentiments convenus, mais son visionnage fait un bien fou et on ne lui en demande pas plus. Puis, il s’agit de mon film de Noël préféré. J’étais le voir au cinéma avec mon père à sa sortie. Du coup, je ne suis absolument pas objective à son sujet.

Lire la suite « 4 films de Noël à mater en combi Undiz avec un chocolat chaud »

rockyrama challenge
Culture & lifestyle

Rockyrama Challenge #1 : Cinq films badass en bas de classement

Une blogueuse beauté qui parle cinéma ? Ça craint, non ? Surtout lorsqu’elle a fait part de goûts contestables en matière de films Girly. Et bien, justement. Le formidable magazine cinéma Rockyrama se consacre à la culture geek pop-corn, parfois massivement descendue par la critique. Ce postulat m’a donné envie de m’attaquer à leur classement des « 101 films à regarder entre amis un samedi soir » !

 

En jargon journalistique, on désigne Rockyrama comme un « mook », à la fois « magazine » et « book ». Soit un beau magazine, assez fourni, que l’on peut acheter en libraire. Tous les trois mois, Rockyrama s’intéresse à un objet culturel, issu du cinéma et/ou de la télévision. Récemment,  nous avons découvert une analyse approfondie de Twin Peaks et Ghostbusters.

rockyrama video club

Enthousiasmée par ces deux numéros, j’ai voulu m’en offrir un troisième. C’est là que je suis tombée sur ce hors-série Rockyrama vidéo club qui nous propose « 101 films à regarder entre amis un samedi soir ». Naturellement obsessionnelle, je me suis mis en tête de tous les regarder. Je vous dévoile mes premières impressions sur les cinq derniers films du classement.

Lire la suite « Rockyrama Challenge #1 : Cinq films badass en bas de classement »