Trois recettes gourmandes et réconfortantes
Culture & lifestyle

Trois recettes gourmandes et réconfortantes pour mieux endurer la froidure

Ces derniers jours, je n’ai cessé d’anticiper. Ici même, sur ce blog. Cette fois, ça y est ! Il fait froid et point déjà la dépression saisonnière au plus profond de nos êtres délicats. Néanmoins, ma prévenance saura nourrir les plus dépités. Voici trois recettes feel good, végétariennes et pleines d’énergie, mais point trop caloriques.

 

Petit-déjeuner

Un petit-déjeuner gourmand un brin estival

J’ai improvisé cette recette au yaourt lors d’une fringale matinale. Tandis que je peinais à m’extirper des draps, le froid me saisit au vif. Aussitôt, j’eus envie de me nourrir de brioche et de chocolat pour trouver la force d’affronter ma journée. Dieu merci, ces infamies caloriques ne figuraient pas parmi mes réserves. Néanmoins, plusieurs ingrédients sains traînant ici et là m’ont permis de mettre au point ce trompe-famine des plus exquis.

Yummy bowl aux framboises recette

Yummy bowl aux framboises

Pour une personne

  • Une poignée de framboises surgelées, rescapées de l’été
  • Un yaourt nature 0 %
  • Deux cuillères à café de graines de lin moulues
  • Une cuillère à soupe de baies de goji
  • Une cuillère à café de purée d’amandes (facultatif)
  • Une cuillère à soupe de sirop d’érable (substituable par de l’édulcorant ou du sucre)

Dans un bol, faire décongeler les framboises au micro-ondes, en veillant à ce qu’elles ne chauffent pas. Une fois dégelées, mélanger avec les autres ingrédients. Vous pouvez déguster immédiatement. Simple et efficace ! Surtout si, comme moi, vous mourez tellement de faim au réveil qu’il vous est impossible de cuisiner à jeun plus de six minutes sans dévorer les ingrédients un à un. Personnellement, je raffole du goût de fruit sec apporté par la purée d’amande. Puis, j’aime apporter un corps gras à mes recettes, particulièrement lorsqu’elles sont aussi légères. Elles tiennent mieux au corps ainsi, notez l’astuce.

Lire la suite « Trois recettes gourmandes et réconfortantes pour mieux endurer la froidure »

Publicités
Gwyneth Paltrow
Culture & lifestyle

J’ai testé… Cuisiner comme Gwyneth Paltrow, aka la meuf à Iron man

Depuis quelques années, Gwyneth Paltrow est devenue un gourou. Gourou de la cuisine healthy et gourou de la cosmétique naturelle. Tant et si bien que faire un tour sur Goop – son site internet – peut s’associer, pour certains, à une procession de foi. Personnellement, j’étais sceptique. Finalement, je suis tombée à genoux devant la madone.

Gwyneth Paltrow Tout est simple recettes

Tout a commencé par une chaude journée d’été. La climatisation du bureau en panne, j’étais sur le point de me liquéfier. Quand soudain, une oasis. Les pages mode du magazine pour lequel je travaille étaient tombées. J’allais pouvoir m’en délecter. Et là, dans la rubrique « dressing », je l’aperçois. La Beauté naturelle by Goop – préface de Gwyneth Paltrow. Mon Dieu ! J’ignorais qu’on traduisait en français les ouvrages de la grande prêtresse ! Le soir même, je fouinai dans les rayonnages de la Fnac à la recherche de l’un de ses précieux recueils de recettes. Je les trouvai tous. Mon choix se porta alors sur Tout est simple et ses « délicieuses recettes pour ceux qui n’ont pas le temps de cuisiner ».

Lire la suite « J’ai testé… Cuisiner comme Gwyneth Paltrow, aka la meuf à Iron man »

Shopping Haul accidentel
3615 CODE MY LIFE, Beauté, Culture & lifestyle

Un chien qui fait du yoga, une éponge vivante et une bombe de bain : mon heure de shopping compulsif (haul accidentel)

Je suis déprimée. Et quand je suis déprimée, je mange. Or, je suis au régime. En temps normal, je me rabattrais sur la cigarette. Or j’ai arrêté de fumer. Excuse parfaite pour m’adonner à mon troisième vice : l’achat compulsif.

Oniomaniaque ou acheteuse compulsive. C’est certainement le terme qu’un psychologue emploierait à mon sujet. Du moins, au sujet de la personne que j’étais il y de cela six ans. Une époque où je découvrais, non seulement la vie loin de mes parents, mais aussi Lyon, le grand centre commercial de La Part Dieu, les magasins de la rue Victor-Hugo et les alentours de la place des Terreaux. Je prenais le métro, j’entrais dans les boutiques et j’achetais tout ce dont j’avais envie. Jusqu’à ce que ma carte bleue ne passe plus. Et ce, pendant presque deux ans. Néanmoins, je vous avouerais qu’il est difficile de rester oniomaniaque lorsqu’on est étudiante sans aucun revenu.

acheteuse compulsive GIF

De ce fait, le trou dans mon compte en banque m’a radicalement soignée. Ma mère a dû combler mon découvert une seule fois et je me suis jurée qu’elle n’aurait plus jamais à le faire. Toutefois, je n’ai jamais été complètement guérie. Il m’arrive de temps en temps de craquer. Toujours dans les limites du raisonnable, même si à chaque fois, je me dis que je n’aurais pas dû dépenser autant. Mais une autre part de moi se dit aussi : « Et puis merde, les autres craquent bien aussi de temps en temps !  » Personne n’est parfait et surtout pas moi, alors à quoi bon ? ALLONS DÉPENSER DE L’ARGENT. Crise et pétage de plombs ce mardi. Banquier en berne ce mercredi.

Shopping-avril

Lire la suite « Un chien qui fait du yoga, une éponge vivante et une bombe de bain : mon heure de shopping compulsif (haul accidentel) »

ginger shot
Culture & lifestyle

Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson

Je cultive une passion pour le gingembre. Alors, quand j’ai eu vent de la tendance Ginger shot, je me suis ruée chez Monoprix pour déguster le fameux sésame. N’étant pas Crésus ni Rockfeller, je n’ai toutefois pu me résoudre à investir dans une cure quotidienne à trois euros le shot. Une seule solution s’offrait à moi : fabriquer le précieux élixir.

 

Aux États-Unis, ça a rué dans les brancards, lorsque la pop star Selena Gomez a révélé ingurgiter tous les matins sa petite dose de gingembre. Commercialisé chez nous par les marques So natural ou Yumi, le Ginger shot se compose, outre de gingembre, de jus de pomme et/ou de ciron. Consommé le matin à jeun, il est censé nous filer une bonne claque dès le réveil, mais aussi nous nettoyer le tube digestif. D’après mes sources, le gingembre aurait également des effets bénéfiques sur les courbatures, le cholestérol, le système respiratoire, les ulcères, l’arthrite, les allergies… Et j’en passe. Selon certaines légendes, il serait aussi aphrodisiaque. Bref, le ginger shot, ça fait du bien par où ça passe.

ginger-shot

Lire la suite « Recette de Ginger shot conçue pour calmer mes crises de manque causées par la susdite boisson »

Erreurs sur la bouffe
Culture & lifestyle

Trois erreurs communes sur la bouffe qui m’agacent au plus haut point

Je ne détiens pas la science infuse. C’est plus que certain. Néanmoins, je ne plaisante pas avec la bouffe. Et parmi les quelques choses que je sais à son sujet, certaines vont à l’encontre de certaines idées reçues. La preuve par trois.

 

pizza

La pizza, c’est le mal absolu

Faux. Faux, faux et re faux ! C’est peut-être dû à mes lointaines origines italiennes, mais entendre dire que la pizza est un plat trop riche me donne envie de hurler. Par exemple, sachez que le régime Weight Watchers n’interdit pas la pizza. Pourquoi ? Parce que c’est un repas complet avec féculents, apport de protéines et légumes. Oui. Il y a de la pâte pour les féculents, viande, œufs et/ou fromage pour les protéines, et de la tomate, voire autre, pour les légumes.

Lire la suite « Trois erreurs communes sur la bouffe qui m’agacent au plus haut point »

aliments que tout le monde aime que je ne peux pas avaler
3615 CODE MY LIFE

Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler

Tous les goûts sont dans la nature. Cependant, tout le monde ne se montre pas hyper-hyper tolérant lorsqu’il est question de bons petits plats. Dans mon cas, on me regarde toujours comme une extraterrestre lorsque j’avoue mon aversion pour…

 

chantilly

La chantilly

Qu’il m’arrive de prononcer « chantille » à cause de ma région d’origine. Double raison de me railler. Pour faire simple : j’aime le lait, j’aime la crème, mais très bizarrement, montez-les en mousse avec du sucre et je sens la nausée m’envahir. Je crois que le réel problème vient du fait que je suis plus bec salé que bec sucré. Et la chantilly me donne l’impression d’ingurgiter une grande rasade de sucre pur. Sincèrement, je vis très bien sans. La chantilly ne vient jamais gâcher le véritable goût de ma gaufre à la confiture. Vous devriez essayer.

Lire la suite « Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler »