Grain de milium
Beauté, Culture & lifestyle

Comment je suis devenue chirurgienne esthétique en retirant un grain de milium sous mon œil droit (expérience à ne reproduire sous aucun prétexte)

Il était là depuis environ un mois. Et puis, un soir d’ennui, j’ai décidé de lui régler son compte. Mon grain de milium a disparu. Néanmoins, je me suis rapidement rendue compte de ma bêtise, que j’estime en tout point semblable à celle du joggeur parti courir en pantalon de cuir.

 

Ce matin-là, encore embrumée des songes de la nuit, je me suis traînée cahin-caha jusqu’au miroir de la salle de bains. Je m’adonne à ce rituel tous les matins. Avant d’avaler quoi que ce soit, j’examine mon faciès froissé par les draps dans le miroir. Sûrement pour évaluer l’étendue des dégâts avant le ravalement de façade de rigueur. Bref, passons. Ce matin-là donc, je découvrais avec horreur une aspérité disgracieuse sous mon œil droit. Petite boule de suif jaunâtre installée sur mon cerne, dure et solidement accrochée à son rocher.

bouton GIF

Je la pris en premier lieu pour un bouton. Troublée par cette vision, j’entrepris donc de me laver les mains, pour mieux m’en aller percer la bête à grand renfort d’ongles manucurés – oui, tout ce récit s’annonce fort dégueulasse. Force m’a été de constater que la chose demeurait indélogeable, telle une tique gorgée de sang sur le testicule de mon chien. « Bon ben, je m’en irais bosser avec ce trouble-fête sous la rétine, jusqu’à ce qu’il soit bien mûr et juteux ce soir », me dis-je avant d’avaler mon ginger shot et mon pudding de chia coco (je suis blogueuse, je me dois de manger des trucs healthy chelous).

Gwyneth Paltrow
Fais pas genre Gwyneth, on sait que t’as des boutons même si tu manges de la baie de goji à tous les repas

Lire la suite « Comment je suis devenue chirurgienne esthétique en retirant un grain de milium sous mon œil droit (expérience à ne reproduire sous aucun prétexte) »

Publicités
savon Caolion Perfectly clean Estée Lauder
Beauté

Double coup de cœur visage : le savon coréen Caolion et le soin Perfectly clean d’Estée Lauder

Depuis maintenant quelques semaines, j’utilise ces deux produits signés Estée Lauder et Caolion dans mon bain. Or, j’ai remarqué des effets bénéfiques sur la peau de mon visage et j’en suis ravie. Je vous raconte ?

 

Savon Caolion

Le savon O2 Sparkling purifying soap a grandement fait parler lors de sa sortie en France chez Sephora. Il s’agit d’un pain rond de fabrication artisanale, dont tous les ingrédients se veulent d’origine naturelle. Il paraîtrait également qu’il pétille au contact de l’eau. Personnellement, je ne l’ai pas constaté, mais ça m’indiffère totalement. Tant qu’il est efficace… Or, c’est bien le cas. La partie noire du savon contient du charbon et du cacao, afin d’exfolier et purifier. La partie verte sert à hydrater et apaiser. Enfin, la partie rose permet de réguler la production de sébum. Je n’ai étonnement aucun reproche à formuler envers ce savon. Si ce n’est son odeur. Neutre, elle aura pour unique défaut de ne pas vraiment sentir le propre, mais plutôt l’eau calcaire. Particulier.

Lire la suite « Double coup de cœur visage : le savon coréen Caolion et le soin Perfectly clean d’Estée Lauder »

Gamme Arbre à thé The Body Shop
Beauté

J’ai testé… La gamme Arbre à Thé The Body Shop

Aujourd’hui, je vous présente des produits qu’on ne présente habituellement plus. La gamme Arbre à thé de The Body Shop est effectivement connue comme le loup blanc sur les blogs pour ses vertus cicatrisantes et anti-acné. Pourtant, certain(e)s se posent encore encore la question : est-ce que ça fonctionne ? Et bien oui, ce sont des produits miracle !

 

J’ai récemment arrêté une crème anti-acné que j’obtenais sur ordonnance depuis l’adolescence.  Je l’ai arrêtée pour la simple et bonne raison que mon médecin m’a expliqué que je n’avais plus quinze ans et que ma peau en avait fini avec le tissu gras de la puberté. Plus la peine de me tartiner avec un soin hyper corrosif pour un petit bouton de temps en temps. N’empêche que ma psychose du spot reste présente.

Me voilà donc chez The Body Shop pour pallier à ce manque. Sur conseil de la vendeuse, je me dirige vers la gamme Arbre à thé. Après avoir accepté le fait que ce truc pue la-mort-grave-sa-mère, j’opte pour le soin de nuit réparateur et pour l’incontournable huile d’arbre à thé. Pour en revenir un peu à l’odeur, je trouve que, finalement, ces soins ne sentent pas si mauvais que ça. Ils sentent surtout les herbes fraîches de manière très forte. Or, on est plutôt habitués aux odeurs de fruits et de fleurs en matière de cosmétiques.

Lire la suite « J’ai testé… La gamme Arbre à Thé The Body Shop »