Ode à mon chien
3615 CODE MY LIFE

Ode à mon chien, ses pets et sa magnificence

L’autre jour, alors que je rentrais chez moi, la culpabilité des achats compulsifs pesant sur mes épaules, je croisai un individu de sexe masculin. Sans salutations et se pensant flatteur, celui-ci vint faire l’éloge de mes lèvres en m’imaginant moult dons pour la fellation. Je rentrai donc outrée, fulminante… Jusqu’à ce qu’une petite truffe noire fasse irruption sur le pallier.

 

Car, oui. Rien ne sait mieux me faire oublier les désagréables instants de cette vie que mon adorable compagnon. La nature l’a voulu bichon. Or, déjà à l’état de cellule, il n’en a fait qu’à sa tête. Ainsi, au lieu d’un bichon maltais, je me retrouve avec cette improbable bestiole, trop haute sur pattes, aux poils bouclés, mais pas assez pour être défini comme bichon frisé. Un bichon friltais. Certes. Mais d’une beauté sans pareil, qu’aucun pur race ne pourrait égaler. Ma mère, en fêtarde aux accents chics, a souhaité l’appeler Chivas, comme le whisky. Alors, il en a été ainsi.

Ode à mon chien
À 4 mois, déjà le plus beau.

Dès son arrivée chez nous, mon année de troisième, il s’est vite imposé comme le maître des lieux. La première nuit, déjà. Alors que nous étions résolus à le laisser dormir dans la cuisine, ses cris nocturnes déchirants firent céder ma mère. Elle l’accueillit dans sa chambre, pièce que la bête ne quitterait bientôt plus. Au point que, de nos jours, le vil canin se prélasse sur l’oreiller et la couette moelleuse, pendant que nous trimons pour gagner notre croûte. Et pourtant, mon père a longtemps essayé de lui interdire l’accès aux matelas et autres canapés… Aujourd’hui, l’homme du foyer demande poliment au bichon s’il peut s’asseoir à côté de lui devant la télé.

Lire la suite « Ode à mon chien, ses pets et sa magnificence »

Publicités
Argent
3615 CODE MY LIFE

Ces raisons qui me poussent à penser que je ne gagne pas assez d’argent (étalage de mauvaise foi en règle)

Mon professeur de philosophie avait pour coutume de dire que le pauvre était celui qui manquait du superflu, et le miséreux, celui qui manquait de l’essentiel. Selon cette définition, je me considérerais comme pauvre. Une Cosette en haillons miteux et chausses de fortune.  Vous trouvez que j’exagère ?

 

Depuis que j’ai commencé ma carrière de journaliste, et encore plus depuis que je possède la carte de presse, j’ai entendu tout un tas de légendes urbaines au sujet de ma profession, toutes plus fantaisistes les unes que les autres. Nous serions outrageusement bien payés et corrompus de tous côtés. Pour être honnête avec vous, je gagne à peine plus que le Smic et j’attends encore le responsable politique prêt à me verser un faramineux pot-de-vin pour quelques belles lignes dans mon canard (non). Si j’avais su, je me serais épargnée des études ô combien épuisantes et difficiles. M’enfin… J’exerce tout de même le métier dont je rêve depuis 1997. Consolons-nous ainsi.

GIF eye roll
Mouuuuaaaaiiis

Lire la suite « Ces raisons qui me poussent à penser que je ne gagne pas assez d’argent (étalage de mauvaise foi en règle) »

rhume
3615 CODE MY LIFE

Comment un rhume inoportun m’a empêchée d’écrire cet article

Mercredi, je me suis réveillée un peu frissonnante, avec un léger mal de gorge. Juste un coup de froid, rien de dramatique. Jeudi, je me lève au plus mal et rejoindre mon bureau devient une torture. Je décide donc de filer chez le médecin. Vendredi, je me trouve en arrêt maladie.

 

Ainsi, me voilà devant mon ordinateur prête à écrire mon prochain article sur Disneyland. Autant mettre à profit ce temps de repos qu’on m’a assigné. Sauf que. L’inspiration ne vient pas. J’ai atrocement sommeil. Puis, la tête lourde, le nez bouché et les oreilles en souffrance. Je ne vous parle même pas des courbatures… Je me revois dans le cabinet du médecin. « Dites, je trouve ça un peu court comme délais de guérison. Vous pourriez pas me mettre de repos lundi aussi ? Allez, siouplé ! » J’eus beau m’apitoyer devant la doctoresse, elle m’adressa un « non » catégorique.

Non GIF

Le problème quand votre médecin de famille vous suit depuis vos 3 ans, c’est qu’il devient un peu comme vos parents. Habitué, il ne cède plus à vos caprices. Or, le simple fait de respirer suscite actuellement une vive douleur dans ma poitrine. Je n’aurais donc certainement pas craché sur une minuscule journée de repos supplémentaire. Mais non, je devrais me résoudre à me rendre au bureau en rampant lundi matin. En espérant que mon dernier souffle viendra soulager la masse douloureuse qu’est désormais devenu mon corps. J’exagère ? À peine.

Lire la suite « Comment un rhume inoportun m’a empêchée d’écrire cet article »

top 30 choses que je n'aime pas
3615 CODE MY LIFE

Top 30 des trucs que je n’aime pas et dont vous vous foutez royalement

Après tout, c’est mon blog et que je fais c’que j’veux. De toute façon, y’a toujours un crétin pour cliquer sur ce genre de lien. Qu’est-ce que j’y peux ?

 

amour
1. Les histoires d’amour qui finissent mal en général. Parce que c’est trop triste.

2. Les personnes qui n’aiment pas mon chien. Et je suis très sérieuse.

3. Les aquariophiles. Selon la définition de Desproges. Soit les buveurs de vin ou de café coupé à l’eau.

4. Justin Timberlake. Parce qu’il a quitté Britney et que je n’aime pas les histoires d’amour qui finissent mal.

5. Ça vaut aussi pour Johnny Depp.

johnny-depp
Tu peux pleurer, j’m’en fous

Lire la suite « Top 30 des trucs que je n’aime pas et dont vous vous foutez royalement »

aliments que tout le monde aime que je ne peux pas avaler
3615 CODE MY LIFE

Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler

Tous les goûts sont dans la nature. Cependant, tout le monde ne se montre pas hyper-hyper tolérant lorsqu’il est question de bons petits plats. Dans mon cas, on me regarde toujours comme une extraterrestre lorsque j’avoue mon aversion pour…

 

chantilly

La chantilly

Qu’il m’arrive de prononcer « chantille » à cause de ma région d’origine. Double raison de me railler. Pour faire simple : j’aime le lait, j’aime la crème, mais très bizarrement, montez-les en mousse avec du sucre et je sens la nausée m’envahir. Je crois que le réel problème vient du fait que je suis plus bec salé que bec sucré. Et la chantilly me donne l’impression d’ingurgiter une grande rasade de sucre pur. Sincèrement, je vis très bien sans. La chantilly ne vient jamais gâcher le véritable goût de ma gaufre à la confiture. Vous devriez essayer.

Lire la suite « Quatre aliments que tout le monde aime mais que je ne peux pas avaler »

Femmes célèbres inspirantes
Culture & lifestyle

[Tag] Ces femmes célèbres remarquables et inspirantes

Une lectrice m’a récemment envoyé ce questionnaire pour lequel j’ai eu un immense coup de cœur. Je n’ai personne à tagger en retour, mais j’invite tous les blogueurs à suivre le mouvement. Histoire de rendre hommage à toutes ces femmes qui nous inspirent secrètement depuis tant d’années.

 

Catherine Deneuve

Quelle femme célèbre te ressemble ?

Pfff… On m’a comparée au choix à Béatrice DalleKelly Osbourne et Madonna. Flatteur, certes, mais je n’ai la prétention de ressembler à aucune d’entre elles. Physiquement, je ne saurais dire. En termes d’état d’esprit, je crois avoir beaucoup de points communs avec Catherine Deneuve. Du moins, le goût des beaux garçons, de la bonne bouffe, du bon vin et des jolies choses.

Lire la suite « [Tag] Ces femmes célèbres remarquables et inspirantes »

Culture & lifestyle

Pourquoi faut-il adopter un chien plutôt qu’un mec ?

L’année de mes 15 ans, ma mère a cédé et a accepté que nous adoptions un chien. Depuis, les années ont passé, les mecs aussi, mais Chivas reste. Pourquoi ? Ma foi, c’est évident.

 

15. Il ne se retient pas de péter en ta présence. Et toi non plus d’ailleurs ! Finis les ballonnements intempestifs.

Chien

 

14. Tu ne peux pas lui en vouloir d’avoir oublié ton anniversaire. En même temps, c’est un chien…

 

13. Il pue de la gueule, mais tu t’en fous. Il est TELLEMENT mignon.

Chien

Lire la suite « Pourquoi faut-il adopter un chien plutôt qu’un mec ? »