3615 CODE MY LIFE, Culture & lifestyle

Mes années lycée en une série, un film et un album

C’est la rentrée. Ma plus jeune cousine vient de passer les portes du lycée, me filant un petit coup de vieux au passage. L’occasion de ressasser les souvenirs d’une époque révolue. D’une adolescence passée, dont on ne se remet jamais vraiment…

 

How I met your mother

How I met your mother

Je suis restée fidèle à HIMYM jusqu’au bout. Devenue culte dès les premiers épisodes, la série s’est par la suite perdue dans les méandres de la surenchère, devenant une parodie d’elle-même. Pourtant, je l’aime d’un bout à l’autre. Parce qu’elle incarne toute une époque à mes yeux et qu’à l’instar d’un producteur devant sa poule aux oeufs d’or, je ne voulais pas voir la magie s’éteindre.

How I met your mother

Lire la suite « Mes années lycée en une série, un film et un album »

Publicités
Ado buffy
3615 CODE MY LIFE

Le jour où j’ai découvert que je n’étais plus une ado

À presque 25 ans, il était temps, me direz-vous. Pourtant, j’ai encore du mal à me considérer comme une adulte. Il a fallu que je percute de plein de fouet une bande de jeunes filles en fleur sur Twitter pour me rendre compte que je n’avais plus 17 ans.

 

Lundi 13 juin, rédaction Web d’Euronews.
2 PM

Je suis fatiguée, j’ai faim et je n’ai pas envie de rendre ce maudit article sur le Salon de l’armement à Paris. On risquerait de m’en donner plus à faire. Discretos, je zone sur Twitter. #Onesttousmanon en TT France.

Putaiiin, mais c’est qui Manon ? Peut-être une victime française des attentats d’Orlando ? Et là, la personne mature que je suis devenue m’explose une première fois à la figure. Le scoop. Si mon intuition est fondée, je tiens le scoop. L’info n’est encore tombée nulle part. Je suis chez Euronews et je l’ai, je l’ai, JE L’AI. Jamais Morbid Kitty, mon moi de 15 ans au liner jusqu’aux cernes et au rouge qui déborde, n’aurait réagi de la sorte. Kit aurait vite satisfait sa curiosité malsaine et pourrit un peu la timeline, avant de retourner à son crush du moment.

Bref, je clique sur le hashtag en question. Mon enthousiasme retombe comme un soufflé. Manon n’a jamais mis les pieds à Orlando. Pire. Je ne comprends rien aux tweets prépubères qui déferlent sur mon écran. « Harmopute », « askip, c’est une fake », « elle nous a mis une disquette », « elle demandait des nudes »… Whaaat ? C’est quoi les bails ? Me dis-je en langage châtié de vieille jeune. Qu’essayent-ils de nous dire ?

wt5gwwzfabylq

Lire la suite « Le jour où j’ai découvert que je n’étais plus une ado »