Coconut cooling gel too cool for school
Beauté

Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school

J’ai déjà eu l’occasion de tester la marque coréenne Too cool for school, grâce à des échantillons. J’avais trouvé les produits agréables et efficaces. Alors, quand j’ai découvert l’existence de leur gel frais visage et corps à base de noix de coco, je me suis jetée dessus. En effet, je souffre de jambes lourdes et de courbatures dues au yoga…

 

Coconut cooling gel Too cool for school

J’ai choisi les gels frais cosmétiques comme remède il y a quelques années. Attention toutefois, comme leur nom l’indique, les cosmétiques ne sont que des cosmétiques et non des médicaments. Les gels frais permettent un soulagement. Cependant, en cas de problèmes sérieux et handicapants, je vous invite à consulter un médecin. Jamais un produit coréen vendu chez Sephora ne pourra venir à bout d’une quelconque complication. Le mal de jambes peut cacher une phlébite, alors on ne s’improvise pas guérisseuse avec un baume à la noix de coco.

Lire la suite « Jambes lourdes, courbatures ? Une solution : Coconut cooling gel de Too cool for school »

Publicités
Coups de coeur cinéma séries livre
Culture & lifestyle

Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ?

Plébiscités ou non, je vous livre mes coups de cœur  du moment. Parce que le beau soleil qui pointe le bout de son nez nous donne envie de lire en terrasse. Puis, en rentrant, de se poser au frais devant un divertissement sympathique. Au ciné… ou sur son canapé.

 

everything sucks!

❤ La série : Everything sucks! (Netflix)

Une chose est sûre : Everything sucks! ne marquera pas les esprits. Surfant sur l’actuelle vague rétro-nostalgique, la série nous narre les amourettes et conflits personnels d’un groupe d’adolescents au milieu des années 90. Dire que le scénario est entendu serait un pléonasme. Rien ne nous inspire la surprise. La réalisation, quant à elle, manque cruellement d’audace et se veut des plus simplistes. Oui, mais. Je me suis laissée prendre au jeu des références semées au vent : Tori Amos, VHS et HTML 2.0. Tant de souvenirs égrainés dans un récit feel good sans prétentions ne fait jamais de mal. Alors certes, on ne trépigne pas beaucoup sur son siège. Cependant, Everything sucks! se savoure comme un verre de rosé en été. Comme un plaisir simple, éphémère, sitôt oublié.

Lire la suite « Série / Ciné / Livre : quoi voir, quoi lire en ce début de printemps ? »

Alvisse Parc Hôtel Luxembourg
Culture & lifestyle

Mon séjour spa & détente chez Alvisse Parc Hôtel à Luxembourg

Comme une envie de détente et de changer d’air. Soit l’occasion de retrouver mon vieil ami Weekendesk. Ainsi, ma mère et moi avons profité des derniers froids de l’hiver pour se ressourcer au spa de l’Alvisse Parc Hôtel 4 étoiles de Luxembourg.

 

Alvisse Parc Hôtel Luxembourg

À première vue, cet Alvisse Parc Hôtel n’avait pas grand chose pour me plaire. Loin du centre-ville de Luxembourg et de ses boutiques foisonnantes, il se situe sur un bord de route, à l’écart. Son aspect extérieur ne m’a pas non plus ravie. Une construction de béton grise et froide, à l’image des grands ensembles hôteliers américains. Ce point de détail se révèle cependant fort subjectif, je ne m’y attarde donc pas. Au moins, l’établissement a quelque chose de dépaysant. Toutefois, je regrette d’avoir déploré sa localisation.

Lire la suite « Mon séjour spa & détente chez Alvisse Parc Hôtel à Luxembourg »

pourquoi j'ai arrêté de me faire les ongles
3615 CODE MY LIFE, Beauté

Pourquoi j’ai arrêté de me faire les ongles

Enfin, pas vraiment. J’avoue céder à une petite manucure semi-permanente de temps à autre. Puis, je continue à me vernir les ongles des pieds tout l’été. Toutefois, je ne pratique plus la manucure intensive pour parer mes ongles d’une jolie couleur tous les jours. Je vous explique pourquoi…

 

Parce que le vernis c’est cra-cra

Je vous ai déjà parlé de ce numéro de l’émission On n’est plus des pigeons, disparue depuis des écrans télé. Si elle est ancienne, elle n’en reste pas moins d’actualité. Le vernis à ongles contient bon nombre d’ingrédients chimiques pas vraiment sympathiques. Notamment le Dibutyl Phthalate, un plastifiant utilisé pour améliorer la tenue et la texture du produit, et dont il a été scientifiquement prouvé qu’il s’agit d’un perturbateur endocrinien. Citons aussi le Toluène, un solvant toxique, et le Formaldéhyde, durcisseur cancérogène. En contact avec les ongles, vous convenez que ce n’est pas l’idéal. C’est même pire lorsqu’on porte ses doigts à sa bouche.

Lire la suite « Pourquoi j’ai arrêté de me faire les ongles »

films drag queen
Culture & lifestyle

3 films à base de drag queens pour voir la vie côté paillettes

Depuis l’arrivée de RuPaul’s Drag race, je nourris une tendresse toute particulière pour les drag queens, ces personnages hauts en couleurs et fabuleux. Si bien que je me suis constitué une petite vidéothèque à leur sujet, qui commence évidemment par les classiques Paris is burning et Priscilla folle du désert.

 

Toutefois, je pense que pour introduire ce thème aux curieux non-initiés, les comédies aux références plus contemporaines paraîtront plus séduisantes. De plus, ces quelques morceaux choisis se révèlent un peu moins connus du grand public. Une belle occasion d’en faire la promotion. Puis, avantage non négligeable, ces trois films sont faciles d’accès, car disponibles sur Netflix.

 

Kinky boots

Kinky boots (Julian Jarold – 2005)

On commence par l’exemple le plus mainstream. Tiré d’une histoire vraie, Kinky Boots raconte l’histoire de Charlie Price, héritier d’une fabrique de chaussures en cuir en grande difficulté financière. Un soir, alors qu’il se promène dans les rues de Londres, il fait la connaissance de Lola. Celle-ci se trouve malmenée par des noctambules éméchés. Et dans la pagaille, elle casse le talon de sa chaussure. Plus tard, en sereine compagnie de Charlie, elle explique que ses chaussures se brisent souvent, car elles ne sont pas adaptées à la morphologie masculine. Vous l’aurez deviné : Charlie va l’embaucher comme consultante afin de créer une gamme de chaussures spécialement pour les drag queens, et ainsi redresser son entreprise. Choc des cultures, etc, etc.

Lire la suite « 3 films à base de drag queens pour voir la vie côté paillettes »

shampoing sec en pâte
Beauté

Un produit étrange mais formidable : le shampoing sec en PÂTE

Malheur sur moi, j’ai les cheveux secs aux longueurs et gras à la racine. Je suis donc obligée d’espacer mes shampoings pour éviter de les assécher davantage. L’horreur avec des racines grasses. Heureusement, le Dieu shampooing sec existe. Et j’ai découvert qu’en pâte, il se révélait bien plus efficace.

 

shampoing sec en pâte

J’ai reçu ce produit un peu étrange dans une Birchbox, il y a de ça bien longtemps. Je l’avais laissé de côté, car il me restait du shampoing sec en backup à liquider. Jusqu’au jour où, je suis tombée en panne sèche. Je me suis donc risquée à mettre les doigts dans ce petit pot blanc. Sans conviction. Or, j’ai été plus qu’étonnée du résultat. En effet, j’ai tendance à trouver les produits en bombe, tels que Baptiste ou Colab efficaces, mais pas sur la durée. Ils auraient même tendance à donner l’impression d’avoir les cheveux encore plus sales et raplaplas en fin de journée.

Lire la suite « Un produit étrange mais formidable : le shampoing sec en PÂTE »

Faites entrer l'accusé faits divers
3615 CODE MY LIFE

Faites entrer l’accusé et autres vilains plaisirs inavouables

Je ne sais pas pourquoi, ce doit être mon penchant curieux et voyeuriste, mais en plus des films d’horreur, je nourris une autre passion bien glauque : les faits divers. Je suis capable de binge-watcher des saisons entières de Faites entrer l’accusé. Est-ce malsain ? Oui. Est-ce que j’y reviens régulièrement ? Et comment !

À certaines périodes, je m’ennuie ferme et je développe l’envie irrépressible de titiller les aspects les plus horribles de l’humanité. Or, si dans des temps reculés, il me fallait attendre les heures tardives de diffusion de Non élucidé, désormais internet met à ma portée tout un vivier de « documentaires », très loin de flatter mon ego et mon intelligence, mais satisfaisant ma curiosité malsaine outre mesure.

Faites entrer l'accusé faits divers

Les tops douteux de YouTube

Ha, la splendeur du putaclic. Plus le titre me paraît scabreux et infâme, plus je m’y jette comme un drogué au chlore dans une piscine (si, ça existe). Lorsque je révisais mes partiels au début de mes études, ma récompense après plusieurs heures de labeur consistaient à rechercher les pépites les plus malaisantes de YouTube. « Tueurs en série », « pires pédophiles », « meurtres inexpliqués » : je n’en suis pas fière, mais tous les mots-clés y sont passés. Souvent des programmes de la télévision américaine, doublés en français par des voix monocordes et avec une mise scène putassière assumée. Citons notamment ce fameux Top 15 des adolescents tueurs. Toutefois, ce plaisir coupable m’a permis de découvrir Poisson Fécond qui, je trouve, aborde le fait divers avec un angle de réflexion intéressant et un recul nécessaire. Ou de manière plus légère, avec des histoires plus étonnantes que sanglantes. Une thématique que je ne rejette pas non plus.

Lire la suite « Faites entrer l’accusé et autres vilains plaisirs inavouables »