Personnages de série que j'ai envie de gifler
Culture & lifestyle

Quatre personnages de série que j’ai envie de gifler un peu plus à chaque épisode

Dans chaque série, il y a un boulet. Ce personnage qui te gonfle au point de vouloir traverser l’écran pour lui administrer une bonne paire de claques. Personnellement, j’en retiens quatre.

 

Rachel Green

Rachel dans Friends

On a coutume de dire que Ross est le personnage le plus agaçant de Friends. Je ne le nierais pas : ses psychodrames me donnent de l’urticaire. Mais pensez-vous réellement que Rachel est attachante ? Personnellement, à la place de Monica, je l’aurais virée de chez moi à coups de pied dès le premier épisode. Attends, la meuf, tu ne l’as pas vue depuis 15 ans et elle annonce à ses parents qu’elle s’installe chez toi OKLM. Le tout, après avoir quitté son fiancé devant l’autel, je le rappelle. Sûr qu’elle a l’air d’une personne de confiance après tout ça. En plus, la nana n’est jamais contente. Ross fait le canard devant elle pendant des années et elle le traite comme une serpillière. Oui, je suis du côté de Ross sur ce point : ils n’étaient plus ensemble quand il a couché avec cette fille ! Et je passe sur ses innombrables caprices qui ont achevé de me la faire détester. Un chat sphynx, non mais sérieux ?!

Rachel Friends
Ok, tous les êtres vivants méritent d’être aimés… Mais sincèrement, qui trouve ça mignon ? QUI ?!

 

 

Clay 13 reasons why

Clay dans 13 Reasons why

J’avoue ne pas avoir été sensible au charme de 13 Reasons why. Pourquoi ? Parce que Clay m’insupporte. Même une limace sur le macadam en plein mois de juillet paraît plus dynamique que lui. Ce personnage peut se résumer en un seul mot : mou. Je sais que la série en est consciente, puisque le principal reproche qu’Hannah adresse à Clay concerne justement son inaction. Mais s’il est si inintéressant, pourquoi est-ce qu’on le suit lui et pas un autre ? Sérieusement, être coincée avec ce type m’a donné envie d’hurler. Rien que pour écouter la première cassette, il faut d’abord qu’il déballe len-te-ment la boite, puis qu’il aille faire un tour à vélo, puis qu’il mette pause parce qu’il s’est pris un arbre dans la tronche, puis qu’il aille voir son pote garagiste pour savoir s’il doit l’écouter ou pas… Bon sang, mais achevez-le ! Une envie me démange : l’attacher à une chaise et coller son casque sur ses oreilles à la super-glue.

13 reasons why

 

 

 

Brian Docteur Quinn

Brian dans Docteur Quinn, femme médecin

Si, comme moi, vous rentriez à la maison entre midi et 14 heures lorsque vous étiez au collège-lycée, vous n’êtes sûrement pas passé à côté des sempiternelles rediffusions de Docteur Quinn sur M6. Et entre le beau Sully et la courageuse Michaella Quinn s’immisçait un fauteur de trouble qui venait gâcher toute cette fresque western romantique et romancée : Brian, le fils adoptif béni des anges. Je crois que jamais un enfant n’aura été aussi niais de toute l’histoire de la télévision. Brian récite le bénédicité à chaque repas, est gentil avec tous les habitants de Colorado Springs et ne s’en prend jamais à plus faible que lui. Le pire, c’est que s’il lui arrive de faire une bêtise, il court chez sa mère pour lui expliquer qu’il a mal agi et ô combien il regrette. Pour couronner le tout, la VF lui attribue une petite voix aigrelette censée paraître douce et mignonne. Sauf qu’elle ne l’est pas. Tout ce qui sort de ce gamin est promptement insupportable. Je suis catégorique.

Britney Spears GIF
Britney réagissant à une réplique du fils adoptif de Docteur Quinn. (Document authentique)

 

 

 

GLOW Ruth Wilder

Ruth Wilder dans GLOW

Parmi les séries Netflix, j’ai eu un immense coup de cœur pour GLOW et son équipe de catcheuses. Seule ombre au tableau : Ruth Wilder, le personnage principal. C’est simple, cette fille n’a absolument aucun charisme. Plus ennuyeuse qu’un dimanche passé à jouer au Monopoly, elle se fait constamment marcher sur les pieds et acquiesce bêtement en midinant avec ses grands yeux de cocker. Exemple typique : sa camarade de chambrée lui intime l’ordre de passer la nuit dehors. Tout être humain normalement constitué répondrait qu’il préférait dormir au chaud au fond de son lit… Et ben Ruth, elle, elle pose son sac de couchage dehors sur un transat. Dans un motel pourri où les mecs chelous ne doivent pas manquer. Les rares fois où elle pourrait briller, elle se plante lamentablement et devient la risée de ses camarades. Si les scénaristes décidaient de la rendre masochiste, je ne serais pas étonnée.

Glow Ruth Wilder

 

Et vous, quel personnage vous insupporte ?
Sachez qu’il est interdit de répondre « Ted Mosby » à cette question depuis 2009…

signature

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s