Maria Bamford
Culture & lifestyle

Pourquoi l’humoriste américaine Maria Bamford est devenue mon maître à penser

Je l’ai découverte avec la série Lady Dynamite, puis adorée dans son spectacle Old baby. Atteinte de troubles bipolaires, mais jamais défaitiste, Maria Bamford est une personne inspirante et inspirée. Cette comédienne méconnue en France mérite un petit coup de projecteur. Pourquoi ?

 

Parce que son humour est loin d’être conventionnel

Si vous ne connaissez pas la série Lady Dynamite, je vous préviens tout de suite : soit on adhère, soit on n’adhère pas. Vous allez avoir à affaire à des chiens qui parlent, à des ratons-laveurs qui mangent des tacos et à une hystérique qui lape son lait à même la table le matin. Et tout ceci se révèle autobiographique. Au début, j’ai été extrêmement déstabilisée par ce joyeux bordel ponctué, comme si ça ne suffisait pas, d’allers et retours dans le présent, le passé et le futur. Mais petit à petit, Maria Bambord m’a emportée dans son univers. Personnellement, j’ai toujours été sensible à l’humour absurde et aux vannes méta comme celles de Laurent Baffie dans Les Clés de bagnole. Pourtant, Lady Dynamite ne ressemble en rien à ce que je connais. C’est une petite pépite corrosive sous ses airs gentillets. À déguster avec attention et un brin de réflexion.

 

Maria Bamford

Parce que son optimisme se révèle à toute épreuve

Maria Bamford souffre d’un trouble bipolaire de type 2. Elle passe donc régulièrement par des phases dépressives et maniaques. Les personnes atteintes par cette pathologie subissent des épisodes maniaques plus intenses que leurs phases dépressives. Dans son spectacle, Maria Bamford se décrit ainsi : « Je suis un vieux bébé. » Avec tout ce que cela implique émotionnellement. Seule, elle se débrouille mal. C’est pourquoi ses relations avec les autres se révèlent sensiblement complexes. Jusqu’au point où le suicide ne cesse de l’obséder. Cette détresse, Maria en parle. Ouvertement. Mais toujours avec un humour et une joie de vivre exacerbés. Joyeuse et farfelue, l’oeuvre de Maria Bamford ne sombre jamais dans le pathos. Et ça fait un bien fou. Elle offre une vision profondément humaine des troubles mentaux, tout en déversant une avalanche de feel good dans laquelle on aimerait se lover pour trouver un peu de réconfort.

 

Maria Bamford

Parce qu’on est tous un peu cinglé

Et, malgré tout ce qu’on voudrait nous faire croire, un monde raisonné et logique serait un cadre de vie bien ennuyeux pour l’humanité. Dans ce contexte, quelqu’un qui affiche avec fierté son brin de folie, ça n’a pas de prix. Rien n’est plus décomplexant qu’un tour de piste de Maria Bamford. Danser nue toute mouillée ne la dérange pas, même si elle affiche quelques vergetures. Elle avoue même s’imaginer sérieusement découper ses proches en morceaux lorsque ceux-ci lui tapent sur le système. En tant que coach de vie, Maria Bamford n’est pas vraiment le nec plus ultra. Pourtant, elle m’a réconciliée avec certains aspects de ma personnalité. Notamment avec le fait de parler à mon chien pour le faire répondre avec une petite voix de dessin animé. Son obsession pour les carnets a également fait écho à la mienne. Accroc des bullets journals et autres journaux intimes, elle les décrit comme des outils d’apaisement et de développement personnel. De quoi me faire déculpabiliser de cette pratique excessive que certains trouvent puérile.

 

En résumé, Maria Bamford se débat peut-être avec le bonheur, mais sa vision du monde permet de relativiser quelque peu les drames de l’existence. Alors, si ça n’est pas déjà fait, je vous recommande vivement le Maria’s way of life ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s