séries télé
Culture & lifestyle

[Tag] Ces séries qui ont ravi mon cœur (ou pas)

Je suis très branchée Netflix en ce moment. Et puis, je suis tombée sur ce tag consacré aux séries. J’ai alors pensé que ce serait l’occasion de vous faire part de mes goûts en la matière, au cas où ça pourrait en intéresser certains. En même temps, ça me donne le possibilité de taguer ma copine Anna du blog Impressions-en-vracs, parce que j’aime beaucoup l’embêter avec mes questions.

 

séries

La série que tu ne peux absolument pas manquer ?
New-York Unité Spéciale. Je n’ai pas raté un épisode depuis plus de dix ans. Je connais par cœur le pitch introductif : « Dans le système judiciaire, les crimes sexuels sont considérés comme particulièrement monstrueux. À New-York, les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d’une unité d’élite appelée unité spéciale pour les victimes. Voici leurs histoires. TOUM, TOUM ! » Et depuis plus de dix ans, je ressens la même excitation dès les premières notes du générique. Plus le meurtre du jour est tordu, vicieux, pervers, plus je jubile ! Cette série doit ravir la curiosité malsaine qui sommeille en chacun de nous. D’autre part, j’ai toujours pensé que NYUS a énormément contribué à mettre en lumière des sujets rarement abordé dans les autres séries auparavant : le harcèlement sexuel, le sexisme, le sentiment de culpabilité des victimes… Ce qui me pousse à considérer Olivia Benson comme l’une des héroïnes de fiction les plus influentes de notre époque.

New York Unité Spéciale

 

La série qui t’insupporte le plus ?
13 Reasons why. J’ai trouvé le sujet mal maîtrisé et le message tout bonnement maladroit. La raison principale pour laquelle l’héroïne se suicide est bien sûr la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais j’ai l’impression que les scénaristes ont cherché à rendre son acte crédible. Comme si le harcèlement à l’école n’était pas une raison suffisante pour perdre absolument toute confiance en soi, ne plus nourrir aucun espoir et commettre l’irréparable. C’est malheureusement une raison suffisante. La série aurait été beaucoup plus percutante si elle avait osé aller dans ce sens.

13 reasons why
En plus, je déteste ce mec.

 

La série que tu aimais et qu’au fil du temps, tu as arrêté de regarder ?
NCIS Enquêtes spéciales
. Et pourtant, j’étais une grande, grande, grande fan. Malheureusement, les multiples changements de casting et les intrigues à base de terrorisme redondantes ont, selon moi, porté gravement atteinte au charme de cette sympathique série policière. J’ai récemment appris que Pauley Perrette, l’irremplaçable Abby Sciuto, quittait elle aussi le navire. Après le départ de mon fantasme n°1 devant l’éternel, Tony Dinozzo, je ne voyais déjà plus l’intérêt de m’y attarder. Alors, bon…

NCIS
Tant de beauté dans un seul corps…

 

La série de ton enfance ?
Réponse spontanée : Parker Lewis ne perd jamais. Mais j’étais une enfant unique seule en appartement : la télé, c’était un peu ma meilleure amie. Je la regardais en fond sonore en jouant sur le tapis. Alors, des séries d’enfance, j’en ai toute une liste et je m’en voudrais de ne pas citer Sabrina l’apprentie sorcièreSister sister et Lizzie McGuire. Oui, j’étais déjà un peu nunuche et girly. Que voulez-vous ? On m’a conditionnée.

Sabrina l'apprentie sorcière

 

Une série française que tu aimes bien ?
J’ai bien aimé les deux premières saisons de Falco. Seulement, le concept s’est vite essoufflé, et le seul intérêt de la série demeurait le sexy-sexy Sagamore Stévenin. Quelle grossière erreur d’avoir pensé qu’il était remplaçable ! Puis, il restait tellement d’histoires à raconter sur son personnage… Quel dommage. À l’inverse, j’ai trouvé toutes les saisons de Hard réussies. J’ai adoré l’histoire de cette production de porno amateur. Drôle, improbable et légèrement osé : tout pour me plaire.

hard

 

Une série que tu as vue et revue ?
Buffy contre les vampires et Scrubs. Je les connais par cœur, presque mot pour mot. Ce sont mes séries doudou. Elles me réconfortent quand j’ai un petit coup de mou, car elles ont chacune quelque chose de profondément humain. Elles traitent des aléas de la vie, en passant par le fantastique pour l’une et par le rire pour l’autre. Dépression saisonnière ? Un épisode de Buffy, un grand bol de Scrubs et ça repart !

scrubs

 

La série dans laquelle tu aurais aimé avoir un rôle ?
Sex and the city, quelle question ! Être payée pour dîner avec Samantha Jones et porter des robes sublimes ? Personnellement, ça me fait chavirer. Bien sûr, je jouerais plutôt Carrie Bradshaw. Pour le côté écrivain/journaliste avant tout. En revanche, je botterais le cul d’Aidan et Mister Big. Ils se sont tous les deux montrés infects. Et je crois que la plus grande erreur de Carrie est d’avoir couru bien trop longtemps après ces deux pervers narcissiques. L’un comme l’autre. Je suis catégorique.

sex and the city
Bien dit, Charlotte !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s