Les figures de l'ombre
Culture & lifestyle, Girls & Pop Culture

Pourquoi il faut absolument aller voir Les figures de l’ombre au cinéma

Les figures de l’ombre sort aujourd’hui au cinéma. J’ai eu l’occasion d’aller le voir en avant-première et j’ai adoré ce film sur les premières femmes noires à faire une brillante carrière au sein de la Nasa. En quelques points, je vous explique pourquoi il ne faut pas le rater.

 

En 1961, la ségrégation est encore appliquée dans de nombreux états d’Amérique. Et certaines cumulent les tares : en plus d’être noires, elles ont l’audace d’être nées femmes. Katherine Goble, Mary Jackson et Dorothy Vaughan font partie de cette fâcheuse statistique. Le racisme et le sexisme hantent leurs existences, mais ne les ont pas empêchées d’être brillantes. Les trois demoiselles ont toutes un talent inné pour les sciences et ont toutes obtenu de prestigieux diplômes. Si bien qu’elles sont parvenues à être embauchées en tant que « calculatrices » au siège de la Nasa, en Virginie. Malheureusement, le job n’est pas à la hauteur de leur excellence. Katherine est une surdouée en mathématiques, Mary une aspirante ingénieure née, et Dorothy une passionnée de technologie remarquablement débrouillarde. La course à l’espace, dans un contexte de guerre froide, fait rage. Elle va leur permettre de s’émanciper et de confirmer leurs talents. Et le film qui retrace cette histoire vraie est une superbe réussite. Pourquoi ?

Les figures de l'ombre

Parce qu’il nous donne envie de hurler

A chaque fois que Katherine baisse la tête devant un blanc, que Mary se fait humilier par la directrice des ressources humaines et que Dorothy doit justifier ses ambitions. Le racisme et le sexisme de cette époque se révèlent omniprésents, banals, habituels. Vus de notre siècle, il nous paraissent cruels et monstrueux. Peut-on imaginer qu’un jour, une femme ait été forcée de parcourir plusieurs kilomètres à pieds pour pouvoir se soulager dans des toilettes prévues à l’usage des personnes de couleur ? Perdant ainsi de précieuses minutes sur un travail urgent et primordial ? Pourtant, cette situation a bel et bien existé et il est toujours bon de rappeler que l’égalité des droits ne règne pas depuis des siècles. Surtout en cette époque d’intolérance, sur fond de fascisme renouvelé.

 

Les figures de l'ombre

Parce que rien n’est jamais tout noir, ni tout blanc

Certes, il est certain qu’en tant qu’employées de la Nasa, ces femmes devaient être mieux loties que les simples caissières ou petites vendeuses. Le film montre cependant le paradoxe entre le prestige de leur emploi et leur condition sociale réelle. Sous-payées, en bas de l’échelle dans l’entreprise, elles sont également des parias à l’extérieur. Comme lorsque Mary se fait violemment jeter hors d’une bibliothèque pour avoir consulté des livres dans la section réservée aux blancs. Toutefois, Les figures de l’ombre ne tire jamais sur la corde du mélodrame. Le film est à la fois drôle et touchant. Et ce, bien qu’il traite de sujets graves et complexes. Mary, incarnée par la chanteuse Janelle Monae, sait par exemple très bien rabattre le caquet de ses détracteurs. Et l’on s’en délecte avec joie.

 

Les figures de l'ombre

Parce que ces femmes sont admirables

Et l’hommage qui leur est rendu nous laisse sans voix face à leur courage. Nul doute, elles ont été des pionnières. Première femme ingénieure à la Nasa, première informaticienne en chef et première mathématicienne à calculer les trajectoires d’un vaisseau spatial. Elles ont ouvert la voie aux générations futures. Sans femmes de cet acabit, nous n’aurions peut-être jamais eu la possibilité de devenir médecin, avocate, ni même d’entreprendre des études pour le devenir. Je vais maintenant m’éterniser en phrases convenues. Voir ce film, c’est prendre conscience de notre chance. Il nous révèle également que peu importe qui l’on est, on peut devenir tout ce dont on rêve. Il suffit d’un peu de volonté, de travail, de force et de talent. Le rêve américain, en quelque sorte… Même s’il n’a pas toujours été aussi limpide pour tout le monde.

 

Publicités

1 thought on “Pourquoi il faut absolument aller voir Les figures de l’ombre au cinéma”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s