semaine-de-cauchemar
3615 CODE MYLIFE, Culture & lifestyle

Donald Trump, des enfants exploités et YouTube drama : ma semaine de cauchemar

Dans la vie, tu sais, je ne demande pas grand chose. Du lol sur YouTube, du jambon pour mon chien, des bons petits films et la préservation de Ash VS Evil Dead dans la grille des programmes de Starz. On ne peut donc pas dire que je suis une militante hystérique.

 

Pour parler extrêmement schématiquement : je n’aime simplement pas qu’on s’en prenne gratuitement aux enfants, aux minorités, aux animaux de compagnie et aux droits des femmes. Et jusque-là, je pensais qu’on était tous d’accord, au moins sur ces points. Pour moi, seuls quelques vieux extrémistes du bord PMU et les illuminés archaïstes de la Manif pour tous auraient pu penser le contraire. Sauf que. Cette semaine, je me suis aperçue que les excités du bulbe étaient bien plus nombreux que je ne l’imaginais. Et je m’en suis pris plein la gueule.

semaine de cauchemar

 

God bless America

Lundi matin, je me suis fait une grasse mat’ tranquilou bilou et je n’ai pas ouvert l’œil avant 11h00. Non, je n’ai pas suivi, fiévreuse, la soirée électorale américaine. Parce que Fabrice Drouelle a interviewé un historien des États-Unis dans son émission Affaires sensibles sur France Inter. Et tous les deux se gaussaient du fait que Donald Trump puisse être élu un jour. Bon ben, si c’est Fabrice qui le dit… Y’a pas de quoi s’inquiéter !

Sauf que. Drouelle est faillible et je me demande sérieusement comment j’ai pu être stupide au point de croire à son analyse rassurante (même si je t’aime bien quand même, Fab). Trump a été élu. Et bien qu’il n’ait pas remporté le suffrage populaire, des américains ont voté pour lui. Un type qui souhaite ériger un mur à la frontière mexicaine. Un type qui déclare publiquement que si sa fille n’avait pas été de son sang, il l’aurait volontier baisée. Un type qui a lancé sa propre marque de steak, putain !

semaine-de-cauchemar

Mettons de côté son idéologie xénophobe et ultra nationaliste, ces électeurs ne voient-ils pas que ce mec est parfaitement ridicule ? Ou ont-ils cru à une vaste blague ? Bien sûr, je fais quelques raccourcis simplistes, mais tout ceci me dépasse et je commence à craindre une France bleue marine pour 2017. Et ce, alors que je trouvais cette idée saugrenue il y a encore très peu de temps. Mais si quelqu’un comme Trump peut être élu, alors pourquoi pas la numéro 1 du FN ?

 

semaine de cauchemar

L’île aux enfants

Mercredi, j’ai bossé à la maison pour Cinq Degrés. Calée sur mon canapé avec mon ordinateur sur les genoux, j’ai laissé YouTube tourner en fond sonore sur ma BBox. Je ne sais pas trop comment, mais de zapping en zapping, je suis tombée sur une vidéo d’un certain Charlie Winshow (dont je ne connais pas du tout le travail). Il nous y fait part de son dégoût à l’encontre de la chaîne Studio Bubble Tea. Il paraissait vraiment atterré et affecté. Et me voilà en train de taper « Studio Bubble Tea » sur YouTube.

Je n’aurais pas dû. On y voit un père faire déballer des jouets à ses deux petites filles, âgées d’environ quatre et cinq ans. Je trouve la mise en scène de ces vidéos plutôt creepy. Le père ne montre pas son visage et dirige ses enfants d’une voix « tendre ». Ce qui lui donne un faux air de Claudy Focan dans Dikkenek, genre : « Bouge pas, je vais chercher le poney. » Car oui, je n’ai absolument pas cerné la mignonité du concept. Je ne pense évidemment pas que le père ait voulu donner cette impression mais, personnellement, j’y vois clairement un Youporn pour pédophile qui s’ignore.

semaine de cauchemar

Où sont passées les associations ? Parce que lorsqu’il s’agit de prendre la défense des non-fumeurs outrés par l’idée que ces mauvais citoyens de clopards puissent en griller une à l’arrêt de bus, y’a du monde ! Mais quand un père avoue tirer ses revenus d’une chaîne YouTube, pour laquelle ses enfants tournent trois vidéos par jour, personne ne bouge. Oui, je pense qu’il s’agit de travail d’enfant déguisé et pensé pour générer de l’argent, car les placements de produits sont évidemment légion sur la chaîne.

De plus, trois vidéos par jour sous-entend des temps de tournage quotidien important pour ces deux petites. Et l’école ? Et les devoirs ? Et le goûter ? Et jouer tranquille aux Barbies ? Et regarder la Reine des neiges pour la dixième fois ? Prendre le temps d’être un enfant, quoi. Quand est-ce qu’elles le prennent ? La chose la plus stupide que j’ai pu entendre à ce sujet, ce sont les propos de cette mère, dans la vidéo de leur meet up, qui déclare : « c’est sympa ce que vous faites les filles, continuez ! » L’air de dire : « la polémique est injustifiée, votre père a raison de vous exploiter. » Bref, je n’imaginais pas que la bêtise puisse atteindre de tels sommets.

 

semaine de cauchemar

Jurassic Parc

Ma foi en l’humanité était déjà bien ébranlée, lorsque je suis tombée, samedi, sur le YouTube drama opposant Mathieu Sommet au Raptor Dissident. « Putain, mais c’est qui ce mec ? », me dis-je, incrédule. Et si Studio Bubble Tea m’avait donné envie de pleurer, Raptor dissident a suscité en moi des remontées gastriques. Sous-couvert d’humour, le mec véhicule une idéologie proche de celle prônée par Alain Soral, le tout ponctué de « fils de pute » et de « salope ». Alain Soral, pour ceux qui l’ignorent, est le chef de file d’un mouvement sacralisant la théorie raciale établie par Adolf Hitler. Il aime aussi appliquer à l’être humain la « sélection naturelle » darwiniste. Charmant.

 

Franck Brusset vous expliquera tout ceci dans la vidéo ci-dessus. Son argumentation se distingue par une intelligence rare et plutôt que de vous la retranscrire d’une manière maladroite, je pense qu’il est plus sage de lui tendre le micro. Puis, si je trouve le discours de Raptor dissident des plus nauséabonds, il a le droit de s’exprimer. Et je n’ai pas le droit de m’y opposer. Ça s’appelle la liberté d’expression. Ce qui me met hors de moi, c’est qu’il se cache derrière l’excuse du second degré et que bien qu’il se dise en pleine guerre idéologique, il n’affiche pas clairement son courant de pensée – qui n’est peut-être pas si extrémiste qu’il n’y paraît, laissons-lui le bénéfice du doute.

Pas mal de gamins le prennent pour un héraut qui dit tout haut ce que « tout le monde » pense tout bas (et non, je n’ai pas fait de faute à héraut, check dans le dictionnaire). Or, ce n’est pas l’avis de « tout le monde » qu’il exprime, mais celui d’une minorité politisée. Et je suis horrifiée de voir que le Raptor dissident puisse obtenir une telle adhésion auprès des 15-18 ans. Quand j’avais 16 ans, un rebelle, pour moi, c’était Damien Saez, qui dénonçait l’armement nucléaire et la montée du FN. Et parfois, avec des mots plutôt rudes. Donc non, ce n’est pas tant la vulgarité du personnage qui me dérange…

semaine-de-cauchemar

J’ai dit ce que j’avais à dire et comme le Raptor, j’ai le droit de l’exprimer. Mais bon, apparemment ses défenseurs taxent automatiquement les personnes qui ne sont pas d’accord avec lui de « faibles » et de « victimes ». D’accord, les gars. Si pour vous, je suis une faible qui n’a pas voix au chapitre, tant mieux. Je suis très heureuse comme je suis. Puis, j’aspire à devenir journaliste, je suis donc corrompue. En plus, j’aime le maquillage et les produits de beauté, je suis donc une pute qui mérite de se faire violer. Et alors ? Tu vas faire quoi ?

semaine de cauchemar

J’espère simplement qu’il existe toujours des personnes raisonnées qui entrevoient toutes ces dérives engendrée par la haine.  Une haine galvanisée par le contexte politique chaotique. Que quelqu’un va se réveiller et s’élever contre le travail moderne des enfants et les extrémismes les plus rétrogrades. Pour l’instant, c’est vraiment pas gagné…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s